Publicité

QUESTION D'ACTU

Etats-Unis

Rythme scolaire : commencer plus tard serait bénéfique pour l'économie

Plus reposés, les collégiens et lycéens seraient plus performants à l'école, ce qui rapporterait beaucoup d'argent à l'économie américaine.

Rythme scolaire : commencer plus tard serait bénéfique pour l'économie lisafx/epictura

  • Publié 05.09.2017 à 15h07
  • |
  • |
  • |
  • |


Reculer l’heure du début des cours des collégiens et lycéens permettrait de réaliser 9 milliards de dollars (soit 7,5 milliards d’euros) d’économie aux Etats-Unis chaque année, selon une étude unique en son genre réalisée par la Rand Corporation. Un argument de poids pour les familles qui aimeraient voir leurs enfants démarrer les cours plus tard.

Car le débat autour des rythmes scolaires n’agite pas seulement la France. Si dans notre pays les enfants peuvent commencer l’école à 8h, les jeunes Américains sont déjà en cours de mathématiques ou d’histoire dès 7h30.
Des horaires matinaux qui les privent de plusieurs heures de sommeil, pourtant nécessaires à leur bon fonctionnement. Une étude française publiée en mars 2017 a notamment montré que la privation de sommeil chez les adolescents entraînait une perte de matière grise dans les régions impliquées dans l’attention, la concentration et la capacité à réaliser des tâches simultanées.

Et comme le rappelle le rapport de la Rand Corporation, de nombreuses études ont montré que commencer une journée d’école aux alentours de 8h30 ou 9h booste les performances scolaires de nos têtes blondes. Davantage reposés, les enfants sont aussi en meilleure forme physique et mentale.


Une réforme fructueuse

Malgré ces bénéfices, les autorités américaines refusent de revoir l’organisation du temps scolaire. L’argument principal ? Commencer l’école plus tard augmenterait les coûts de transport puisqu’il faudrait replannifier les trajets de bus scolaires.

Un argument qui ne tient pas, assure la Rand Corporation. En fixant à 8h30 le début des cours dans 47 Etats du pays, l’économie américaine gagnerait 8,6 milliards de dollars au bout de seulement deux ans. Le gain avoisinerait les 83 milliards de dollars en 10 ans, et 140 milliards cinq ans plus tard. Ainsi, cette réforme apporterait plus de 9 milliards de dollars chaque année aux Etats-Unis.

Selon l’étude, ces bénéfices économiques résulteraient du niveau d’éducation plus élevée des étudiants, et ainsi leur capacité à travailler dans un domaine qui rapporte davantage d’argent à l’économie.


Moins de morts sur les routes

La réduction de la mortalité routière apporterait également des milliards. En effet, environ 20 % des accidents de la route seraient liés à la somnolence et la fatigue des jeunes conducteurs. Or en gagnant quelques heures de sommeil supplémentaires, les lycéens auraient moins d’accidents.

« Pour cette projection coûts-avantage, nous n’avons pas inclus d’autres effets du manque de sommeil comme le risque accru de suicide, de troubles de la santé mentale ou d’obésité, précisent les auteurs. Néanmoins, il est très probable que les bénéfices sanitaires et économiques de cette réforme pourraient être plus élevés dans beaucoup d'Etats ».

Aux Etats-Unis, l’obésité est une des pathologies les plus chères pour le système de santé. Les dépenses sont estimées entre 147 et 210 milliards de dollars par an. Autant de bonnes raisons pour laisser les adolescents dormir une heure ou deux de plus le matin. Mais attention, retarder l’heure du réveil ne justifie pas de reculer celle du coucher…

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité