Publicité

QUESTION D'ACTU

Sur l'enveloppe

Amérique du Nord : un assureur révèle la séropositivité de 12 000 clients

L'enveloppe d'un courrier transmis par un assureur à 12 000 personnes atteintes de VIH laissait apparaître des informations sensibles. Des plaintes ont été déposées.

Amérique du Nord : un assureur révèle la séropositivité de 12 000 clients razihusin/epictura

  • Publié 26.08.2017 à 13h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Une erreur particulièrement regrettable. Aux Etats-Unis, un assureur a dû présenter ses plus plates excuses à des milliers de patients après avoir révélé par mégarde leur séropositivité. Les faits remontent à la fin du mois de juillet. Des courriers postaux sont transmis à des assurés d’Aetna atteints de VIH, pour leur signifier un changement dans l’accès au traitement.

Sauf que l’enveloppe, à travers la fenêtre transparente prévue pour l’adresse postale, laisse apparaître quelques lignes du courrier confidentiel, malheureusement très explicites. « when filling prescriptions for HIV Medic ... ». La photo ci-dessous, fournie par l’association AIDS Law Project of Pennsylvania sur son site, permet de se rendre compte de la teneur de la bourde.


AIDS Law Project of Pennsylvania

Tout est donc parti d’une fenêtre surdimensionnée, ou d’une lettre mal placée dans l’enveloppe. Le courrier a été transmis à 12 000 personnes. « Nous nous excusons sincèrement auprès des personnes affectées par ce problème postal qui a exposé par inadvertance les informations de santé personnelles de certains de nos assurés », a déclaré Aetna dans un communiqué.

"Risque traumatique"

L’assureur précise avoir mené une « révision complète » de ses procédures « afin de s’assurer qu’un événement similaire de ne reproduise plus ». Atnéa précise qu’aucune autre information, si ce n’est ces quelques mots, n’a pu être visible à travers la fenêtre.

Pas sûr pourtant que ces excuses suffisent. Un groupe de défense des droits, The Legal Action Center, a d’ores et déjà annoncé que des plaintes ont été déposées au niveau local et fédéral et que d’autres actions judiciaires pourraient suivre. « La violation de leur vie privée par Aetna a dévasté les personnes concernées, dont le voisinage et la famille ont appris des informations très intimes sur leur santé », a déclaré le groupe, qui évoque « un risque traumatique tangible ».

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité