Publicité

QUESTION D'ACTU

Microbiote intestinal

Métabolisme : le pain complet ne fait pas mieux que le pain blanc

Le pain complet n'est pas forcément plus bénéfique que le pain blanc. Son assimilation dépend du microbiote intestinal des individus.

Métabolisme : le pain complet ne fait pas mieux que le pain blanc belchonock

  • Publié 12.06.2017 à 15h04
  • |
  • |
  • |
  • |


Le pain complet, pas plus bénéfique que le pain blanc ? Des travaux jettent un pavé dans la miche. En comparant les effets d’un régime intégrant ces deux aliments, des chercheurs de l’Institut Weizmann (Israël) sont parvenus à la conclusion que le pain complet n’apporte pas plus de bénéfices d’un point de vue métabolique que le pain blanc et qu’en réalité, cela dépend de chacun. Leurs travaux sont publiés dans la revue Cell Metabolism.

Le pain complet est réputé plus sain et digeste que le pain industriel, dit blanc ou raffiné. Pour vérifier cela, les auteurs ont réuni 20 participants suivis pendant deux semaines et divisés en deux groupes. Le premier consommait chaque jour pendant une semaine du pain blanc fabriqué à la chaîne, puis du pain complet, artisanal et produit à petite échelle pendant l’autre semaine. Le second groupe en fit autant, mais en consommant d’abord le pain complet.

Une glycémie variable

Après analyse des marqueurs métaboliques, les chercheurs ont observé que les taux de sucre dans le sang, les minéraux et les enzymes hépatiques des participants étaient tous affectés par ce changement de régime, mais le type de pain ne faisait aucune différence significative.

Les taux de sucre dans le sang, que le pain complet est censé modérer, étaient plus élevés chez la moitié des participants après avoir consommé du pain blanc. Mais les mêmes résultats ont été observés chez les participants ayant consommé du pain complet.

La flore intestinale joue

« Cela est probablement dû au fait que la réponse de l’organisme au pain est une affaire individuelle », expliquent les auteurs, qui suggèrent que des régimes personnalisés seraient finalement plus bénéfiques que des règles d’alimentation universelles.

Ainsi, ils ne disent pas que le pain complet n’est pas plus sain que le blanc, mais que la réponse dépend du microbiote intestinal des individus. De fait, les farines du pain contiennent des bactéries différentes selon le processus de fabrication – artisanal ou industriel. Or, l’étude montre que la composition de la flore intestinale pourrait permettre d’anticiper la réponse glycémique obtenue face aux deux types de pain.

En dépit du faible échantillon et du suivi très bref, ces travaux interrogent sur la notion d’alimentation « sur-mesure », adaptée aux besoins biologiques de chacun.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité