Publicité

QUESTION D'ACTU

Cellules souches

Alimentation : bientôt du poulet synthétique dans nos assiettes ?

Pour la première fois, des chercheurs américains ont fabriqué de la viande synthétique de poulet et de canard à partir de cellules souches. 

Alimentation :  bientôt du poulet synthétique dans nos assiettes ? Memphis meat

  • Publié 17.03.2017 à 12h53
  • |
  • |
  • |
  • |


Aurons-nous toujours besoin d’animaux pour manger de la viande dans le futur ? En tout cas, la start-up Memphis meat espère bien ne plus être dépendante de l’élevage pour manger un bon steak ou des magrets de canard. Après leurs boulettes de bœuf présentées en février 2016, l’entreprise de la Silicon Valley a réussi à produire de la volaille artificielle. Une première au monde.

Et à en croire les dégustateurs invités à apprécier ces mets, on n'y verrait - presque - que du feu. Le poulet frit et le canard à l’orange présentés à un événement à San Francisco ce mercredi 15 mars les ont bluffés. « La sensation en bouche était superbe et tendre. C’était tellement bon que j’ai presque oublié de mâcher », s’est exclamée Emily Byrd du Good Food Institute au Telegraph. Une expérience incroyable qui lui a même fait dire qu’elle n’avait jamais mangé un si bon canard de sa vie. D’autres invités ont toutefois trouvé que la viande était un peu spongieuse.

Pour l’un des fondateurs de la start-up, le Dr Uma Valeti, produire artificiellement de la viande de poulet est « un pas historique pour le mouvement “viande propre“ ». Celui-ci cherche à répondre à la demande croissante en viande, mais en produisant avec un impact environnemental considérablement réduit et un risque sanitaire plus faible.

  

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Une commercialisation espérée en 2021

« Le poulet et le canard sont au centre des repas de nombreuses cultures dans le monde, mais l’élevage conventionnel génère de nombreux défis environnementaux, en matière de bien-être animal et pour la santé humaine. Il est aussi insuffisant, donc notre objectif est de produire de la viande de qualité, abordable et durable dans de meilleures conditions », ajoute le Dr Uma Valeti.

Pour ce faire, l’équipe utilise des cellules souches prélevées chez des animaux vivants. Celles-ci sont ensuite placées dans des énormes cuves avec des nutriments. La start-up assure que leur plateforme technologique unique leur permet d’accélérer la production de viande et de réduire les coûts tout en conservant sa qualité nutritionnelle et gustative. Des processus de fabrication qui leur permettraient de produire n’importe quel type de viande.

A ce jour, un morceau de viande produit par Memphis meat coûte plus de 15 000 dollars, soit près de 14 000 euros. Un prix prohibitif que la start up espère faire chuter dans les années à venir afin de lancer la commercialisation en 2021.

Reste maintenant à convaincre les consommateurs d'acheter de la viande artificielle. Des études d’acceptabilité menée par l’Inra ont montré qu’ils n’étaient pas encore prêts à en manger et ne pensaient pas que cette viande synthétique était la solution aux problèmes de l’industrie agro-alimentaire. L’avenir le dira.

 

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité