Publicité

QUESTION D'ACTU

Fondation Médéric Alzheimer

Alzheimer : où est-on le mieux pris en charge en France

La carte de France des dispositifs de prise en charge de la maladie d'Alzheimer révèle des disparités importantes. 

Alzheimer : où est-on le mieux pris en charge en France Lighthunter/epictura

  • Publié 02.02.2017 à 14h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Aujourd’hui, la maladie d’Alzheimer touche 850 000 personnes en France ; et chaque année, on estime à 225 000 le nombre de nouveaux cas. Mais au-delà des personnes malades, c’est tout l'entourage qui est impliqué. 3 millions de personnes seraient concernées indirectement par cette maladie qui isole ceux qui en sont atteints ainsi que leurs aidants familiaux et les proches.

Face à cette épidémie silencieuse, la Fondation Médéric Alzheimer s'est posée la question suivante : Quelle est la situation des départements métropolitains par rapport aux dispositifs de prise en charge et d’accompagnement des patients ? Pour y répondre, elle a réalisé, à partir des données de son enquête nationale, menée en 2015 auprès de 15 000 structures (1), une cartographie qui met en évidence des disparités significatives.

Le Sud déficitaire en structures 

Cinq groupes de départements ont été étudiés. D'abord, la France du Nord dont les départements se caractérisent par des taux d'équipement en structures d'accueil et d'hébergement légèrement supérieurs à la moyenne. Pour arriver à ce bon résultat, les auteurs notent qu'entre 2013 et 2015, ces équipements se sont renforcés avec une augmentation de l'ordre de 20 %.

Le Sud en revanche est déficitaire en structures de prise en charge, malgré une proportion importante des personnes âgées. Il faut en effet rappeler qu'en France, 9 % de la population est âgée de plus de 75 ans, avec des écarts de un à trois entre le département le plus jeune et le département le plus âgé. Dans le Sud cependant, en l'espace de deux ans, l'écart entre les taux de ce groupe et les taux nationaux s'est réduit. L'ensemble des équipements a augmenté de 10 à 20 %. Mais ce n'est visiblement pas suffisant... 

Une France rurale bien dotée

Ce tour de France a bien évidement fait un détour dans les grandes régions métropolitaines, c'est-à-dire la Couronne parisienne, les régions lyonnaise et toulousaine. Toutes sont considérées comme moyennement équipées avec des taux en-dessous de la moyenne. Un focus sur Paris révèle, par ailleurs, un territoire sous-équipé.

Enfin, le satisfecit de l'enquête de la Fondation met à l'honneur la France rurale "bien dotée". Caractérisés par une forte proportion de personnes âgées, ces départements ruraux bénéficient de taux d'équipement supérieurs à la moyenne nationale. Si l'évolution récente tend à une augmentation (+18 %) de certains dispositifs (structures d'accueil et de jour), d'autres comme les lieux de diagnostic et les places en hébergement médicalisé présentent par contre des taux qui stagnent. La preuve que même dans ces territoires en pointe des efforts restent à faire.

(1) La Lettre de l’Observatoire des dispositifs de prise en charge et d’accompagnement de la maladie d’Alzheimer relative à l’état de lieux 2015 des dispositifs : www.fondation-mederic-alzheimer.org/Nos-Travaux/La-Lettre-del-Observatoire.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité