Publicité

QUESTION D'ACTU

Réseau Morphée

Sommeil : un questionnaire en ligne pour évaluer ses troubles

Le Réseau Morphée permet aux personnes atteintes de troubles du sommeil de réaliser un bilan et d'être orientées vers la bonne consultation.

Sommeil : un questionnaire en ligne pour évaluer ses troubles minervastock/epictura

  • Publié 25.01.2017 à 07h14
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans nos sociétés modernes, l’homme dort peu – trop peu. Alors que les études s’accumulent sur le manque de sommeil des Français et sur les effets néfastes associés à ces courtes nuits, il semble plus que jamais nécessaire de répondre par des solutions adaptées aux nombreux troubles observés au sen de la population. En France, deux personne sur trois rencontrent des difficultés liées à un manque de sommeil. Mais comment évaluer les besoins de cette population, alors qu’ils diffèrent d’un individu à l’autre ?

Orienter

« Quand les troubles du sommeil persistent plus de 3 mois sans amélioration notable, un bilan spécialisé peut s’avérer nécessaire, explique dans un communiqué le Réseau Morphée, qui réunit des spécialistes du sommeil. (…) Actuellement, la somnologie n’est pas une spécialité médicale reconnue, alors que des médecins formés et compétents existent. Une mauvaise orientation médicale peut engendrer une véritable perte de temps et d’efficacité dans le traitement de ces pathologies ».

Pour pallier cette difficulté, le Réseau Morphée, lance un « questionnaire du sommeil » en ligne. Gratuit et anonyme, il offre aux personnes souffrant de troubles du sommeil la possibilité de réaliser un bilan de leurs symptômes, de trouver l’orientation médicale la plus adaptée à leur cas, et d’obtenir de premiers conseils utiles dans l’attente d’une éventuelle consultation.

« Elaboré par des médecins et psychologues spécialistes du sommeil, ce questionnaire du sommeil constitue un système d’aide en ligne pour l’orientation des personnes adultes souffrant de troubles du sommeil depuis plus de trois mois », peut-on lire.

Analyser

Financé par la SFRMS (Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil), l’algorithme d’orientation du patient a été validé scientifiquement par une étude observationnelle.

Le visiteur est donc invité à répondre à une série de questions qui permettront d’évaluer et d’analyser les symptômes qu’il rencontre, les éventuelles causes organiques ou psychologiques de ses troubles, ses habitudes quotidiennes (consommation de tabac, d’alcool, pratique d’un sport…), ses habitudes de sommeil, son comportement, son état de santé et ses éventuels traitements en cours, ainsi que ses antécédents familiaux.

A l’issue du questionnaire et en quelques secondes, l’ensemble des réponses est analysé et synthétisé dans le cadre d’un rapport complet, généré au format pdf. Cette rubrique apporte au patient des éléments destinés à le guider vers le spécialiste le plus adapté aux symptômes qu’il présente (insomnie, apnées du sommeil ou troubles du sommeil multiples ou complexes).

Eviter les consultations surchargées

« Toutes ces pathologies peuvent être prises en charge par un médecin somnologue ou un centre du sommeil pluridisciplinaire, mais les consultations sont souvent surchargées, avec des délais lointains », rappelle le Réseau Morphée.

En effet, en cas d’insomnie ou d’apnées du sommeil, des alternatives plus rapides existent (médecins ou psychologues spécialisés en thérapie comportementales ou cognitives, pneumologues, ORL ou cardiologues, formés au sommeil…).

« Répondre à ces différentes questions constitue déjà un premier pas vers la guérison pour le patient, car il est amené à prendre du recul vis-à-vis de ses troubles du sommeil et à réfléchir aux différents facteurs, dans son environnement ou dans ses habitudes, potentiellement déclencheurs de ses troubles, réalisant ainsi une véritable évaluation en ligne de son sommeil ».

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité