Publicité

QUESTION D'ACTU

Jusqu'à 8 mois

Nouveau-né : le clampage tardif du cordon prévient l'anémie

Attendre 3 minutes avant de clamper le cordon ombilical permettrait de réduire de 40 % la fréquence des carences en fer chez les enfants de 8 mois.

Nouveau-né : le clampage tardif du cordon prévient l'anémie icefront/epictura

  • Publié 18.01.2017 à 12h09
  • |
  • |
  • |
  • |


Le clampage du cordon ombilical est un moment important de l’accouchement. Ce geste qui permet de séparer l’enfant du placenta joue, en effet, un rôle clé dans la transfusion sanguine du nouveau-né. Mais depuis des années, une question taraude les gynécologues-obstétriciens : quel est le moment idéal pour le faire ? Une nouvelle étude publiée dans JAMA Pediatrics rapporte que plus il est réalisé tard, moins l’enfant a de risques de présenter des carences en fer quelques mois plus tard.

A la naissance, environ un tiers du sang du nouveau-né est contenu dans le placenta. En clampant le cordon ombilical trop tôt après l’accouchement (moins d’une minute après la naissance), ce sang ne peut plus être apporté à l’enfant et reste emprisonné dans le placenta. Mais en attendant environ 3 minutes, la quasi-totalité de ce sang a le temps d’atteindre le bébé. « Cela représente 10 décilitres de sang en plus, ce qui correspond à la quantité de fer dont un enfant a besoin pendant les 3 ou 4 premiers mois de vie », soulignent les chercheurs de l’université d’Uppsala (Suède).


40 % des enfants sont anémiés

Un apport ferrique non négligeable qui permet de prévenir les anémies ferriques pendant des mois, à en croire leurs travaux réalisés auprès de 540 enfants népalais nés dans une maternité de Kathmandu. Dans ce pays d’Asie, environ 70 % des enfants souffrent de carences en fer avant un an contre 40 % des enfants de moins de 5 ans dans le reste du monde. Ce déficit peut altérer les performances mentales et physiques des enfants, ainsi que perturber leur croissance et développement à long-terme, car le fer est indispensable à la formation de connexions neuronales.

Durant un an, les médecins suédois ont analysé des prélèvements sanguins. Ces examens révèlent qu’à 8 mois l’incidence de l’anémie ferrique est réduite de 40 % parmi les enfants ayant bénéficié d’un clampage tardif. Ces nourrissons ont également présenté un plus haut taux d’hémoglobine, élément du sang qui transporte l’oxygène, que leurs camarades.


Une mesure gratuite

Pour les chercheurs ces résultats confirment les bénéfices d’un clampage tardif (3 minutes après la naissance), notamment dans les populations confrontées à des taux importants de carences en fer. Ils soulignent par ailleurs que cette attente de quelques secondes ne coûte rien et ne présente aucun danger pour les mères.

Cette même équipe de recherche avait déjà montré en 2011 qu’en retardant le clampage du cordon ombilical, il était possible de diminuer de 90 % la fréquence des carences en fer chez le bébé de quatre mois. Grâce à cette pratique, moins de 1 % des enfants suédois suivis avait présenté une carence. Quatre ans plus tard, les chercheurs ont montré que cette pratique comporte d’autres bienfaits. En juillet 2015, ils mettent en évidence que ces enfants ont une motricité fine plus précise et de meilleures compétences sociales.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité