Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur 10 000 personnes âgées

Alimentation : fruits et légumes réduisent la mortalité prématurée

Fruits, légumes, poissons, huile d'olive : ces aliments sont bons pour réduire la mortalité prématurée. La viande, en revanche, est à éviter.

Alimentation : fruits et légumes réduisent la mortalité prématurée nad.loboda.gmail.com/epictura

  • Publié 05.08.2016 à 08h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Cinq fruits et légumes par jour. Le message, transmis par la campagne « Manger, bouger », est dans tous les esprits. Son application, elle, est plus difficile. Les adeptes du régime équilibré en tirent pourtant de nombreux bénéfices. La cohorte des Trois cités, menée à Bordeaux, Dijon et Montpellier, le confirme : consommer régulièrement des fruits et légumes réduit le risque de mortalité prématurée. Ce ne sont pas les seuls aliments à s’accompagner d’effets positifs, montrent les chercheurs français dans le British Journal of Nutrition.

Des fruits très bénéfiques

Sur les 10 000 volontaires de cette étude, menée sur 10 ans, 2 000 sont décédés au cours du suivi. Généralement plus âgés (77 ans au lieu de 73) et de sexe masculin, ils présentaient des comportements peu sains, comme le tabagisme ou l’absorption d’alcool. D’ailleurs, ces personnes souffraient plus souvent de maladies cardiovasculaires, ou chroniques, et se sentaient en mauvaise santé.

Les personnes ayant adopté une alimentation plus saine, en revanche, s’en sont mieux sorties. Un fruit ou légume chaque jour, avec un minimum de 4 portions par semaine, réduit de 10 à 20 % la probabilité de mourir prématurément. Plusieurs hypothèses sont avancées, dont la forte teneur en antioxydants de ces produits. En luttant contre les radicaux libres, ils ralentiraient les effets néfastes du vieillissement. « Ces résultats sont en accord avec le Programme national nutrition santé (PNNS), dont les recommandations incluent la consommation quotidienne de fruits et légumes », rappellent les auteurs.

Les femmes avantagées

Mais d’autres aliments sont bénéfiques pour la santé. Le poisson, à raison de deux portions par semaine, réduit également de 11 % le risque de décès prématuré. Si les bienfaits de l’huile d’olive sont souvent mis en avant, seules les femmes en tirent profit, à en croire cette étude. Pour autant, conclure à l’intérêt d’un régime diversifié n’est pas possible. Les chercheurs n’ont observé aucune association significative solide en la matière.

Le résultat semble paradoxal : manger équilibré consiste à varier son alimentation en consommant au moins une portion de chaque groupe nutritionnel essentiel. Mais la diversité reste essentielle, puisque c’est grâce à elle que l’apport quotidien de fruits et légumes est assuré. « La qualité du régime constitue une part importante d’un mode de vie sain », martèlent les auteurs. La viande, elle, est à limiter dans l'assiette : plus d'une portion par jour accroît de 12 % le risque de mortalité précoce. De fait, plusieurs études ont suggéré que les viandes rouges favorisent plusieurs cancers. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité