Publicité

QUESTION D'ACTU

Au Royaume-Uni

Alcoolisation fœtale : des tests pour détecter la consommation de la mère

Au Royaume-Uni, des tests sont menés sur les nouveau-nés afin de déterminer la consommation d’alcool de la mère pendant la grossesse.

Alcoolisation fœtale : des tests pour détecter la consommation de la mère pix5/ucidwaters

  • Publié 02.05.2016 à 15h16
  • |
  • |
  • |
  • |


Au Royaume-Uni, le syndrome d’alcoolisation fœtale constitue un problème de santé publique tel que les autorités sanitaires ont décidé de mener des tests sur les bébés qui naissent, pour évaluer la consommation d’alcool de la mère au cours de la grossesse.

A ce jour, 200 tests ont été analysés à l’hôpital Princess Royal Maternity de Glasgow. Les méconiums (premières selles du nourrisson) ont été prélevés afin de déterminer la quantité de d’esters éthyliques d'acides gras et d'éthylglucuronide, deux marqueurs d’une consommation d’alcool. Les mères ont été invitées à répondre à un questionnaire sur leur mode de vie. Les chercheurs n’ont pas pris en compte la consommation très occasionnelle d’alcool parmi leurs résultats.

Une femme sur sept boit régulièrement

Ces derniers ont tout de même de quoi alerter. Selon les premières analyses, 40 % des femmes consomment de l’alcool lorsqu’elles sont enceintes et 15 % boivent plus d’un ou deux verres par semaine. Selon les chercheurs qui se réfèrent à la littérature américaine, les niveaux d'éthylglucuronide indiquent qu’environ une femme sur sept consomme jusqu’à quatre ou cinq verres en une seule occasion, et plusieurs fois au cours de la semaine.

Les auteurs de ces travaux estiment que le syndrôme d’alcoolisation fœtale pourrait être à l’origine de nombreux retards d’apprentissage et troubles cérébraux observés au Royaume-Uni. L’étude doit se prolonger de manière à obtenir 750 tests sur des nourrissons. Selon le NHS (National Health System), il ne s’agit pas de « fliquer » les femmes, mais bien d’évaluer l’ampleur du phénomène, d’accompagner les mères et d’améliorer le diagnostic.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité