Publicité

QUESTION D'ACTU

Haute autorité de santé

Le Motilium déconseillé face aux risques de mort subite

La Haute autorité de santé (HAS) recommande de ne pas utiliser les médicaments à base de dompéridone, associés à des risques importants chez l’enfant.

Le Motilium déconseillé face aux risques de mort subite Frederic Sierakowski/ISOP/SIPA

  • Publié 22.03.2016 à 12h48
  • |
  • |
  • |
  • |


La Haute autorité de sante (HAS) émet un avis fort contre l’utilisation du Motilium, du Peridys ou de l’Oroperidys, notamment chez l’enfant. Ces médicaments à base de dompéridone, couramment utilisés pour traiter les nausées et vomissements qui peuvent accompagner les infections gastro-intestinales, présentent des risques trop importants. La HAS recense des problèmes cardiaques ou neurologiques, pouvant aller jusqu’à la mort.

Elle incite maintenant à leur abandon total pour les personnes les plus fragiles (enfants, adultes de plus de 60 ans, et femmes enceintes ou allaitantes).

Chez l’adulte, son utilisation « ne doit être envisagée que pour les nausées et les vomissements aigus ayant des symptômes pouvant entrainer à court terme des complications graves ou très gênantes », recommande la HAS. « Le médecin doit adopter la posologie la plus faible possible, avec une durée de traitement la plus courte possible (moins d’une semaine). »

Des effets indésirables trop importants

Si les effets indésirables sont rares, ils peuvent être graves. Des risques d’arythmie ventriculaire graves et de morts subites cardiaques inquiètent la HAS. En 2005, l’autorité sanitaire avait déjà restreint le remboursement de la dompéridone aux prescriptions contre les nausées et les vomissements, suite au détournement de l’utilisation du médicament, pour stimuler la lactation notamment.

La revue Prescrire avait estimé que sur l’année 2012, entre 25 et 120 morts subites auraient été attribuables au Motilium et ses génériques. L’ANSM avait déjà émis une mise en garde contre ce médicament début 2014. A la fin de la même année, les formes les plus dosées avaient été retirées du marché.

Des alternatives sont disponibles. La HAS recommande les médicaments à base de métopimazine (Vogalene) ou de métoclopramide (Primperan).

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité