Publicité

QUESTION D'ACTU

En Israël

Shimon Peres hospitalisé pour une arythmie cardiaque

L'ex-président israélien et prix Nobel de la paix Shimon Peres, 92 ans, a été hospitalisé ce week-end pour des troubles cardiaques. 

Shimon Peres hospitalisé pour une arythmie cardiaque Dan Balilty/AP/SIPA

  • Publié 25.01.2016 à 11h39
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ancien président israélien, Shimon Peres, a passé la nuit de dimanche à lundi à l'hôpital de Tel-Aviv, à la suite de douleurs dans la poitrine et de troubles cardiaques connus sous le nom d' « arythmie ».

L'homme, âgé de 92 ans, serait conscient ; son hospitalisation a été décidée par précaution, afin de le placer sous observation et de mener des analyses, précise le communiqué de presse d'une porte-parole.
 

2ème hospitalisation en deux semaines

« Il a ressenti une petite gêne et nous avons diagnostiqué qu'il avait quelques difficultés avec son rythme cardiaque, ce qu'on appelle de la fibrillation atriale. Il a été amené à l'hôpital (...) et cela a déjà disparu spontanément sans même avoir besoin du moindre traitement », a précisé à la presse Rafi Walden, son médecin personnel et gendre.

C'est la seconde fois, en deux semaines, que l'artisan des accords de paix d'Oslo (1993), également prix Nobel de la Paix (1994), est hospitalisé. Mardi dernier, il était sorti de l'hôpital après y avoir passé cinq jours et subi une opération, suite à une « alerte cardiaque ».  

Un trouble fréquent et potentiellement sévère

Les arythmies correspondent à un trouble cardiaque relativement sévère. La  fibrillation auriculaire, dont est atteint Shimon Peres, en est l'une des formes les plus fréquentes. En temps normal, oreillettes et ventricules cardiaques se contractent sous l’effet d’une impulsion électrique, au rythme régulier de 60 à 100 battements par minute au repos.

En cas de fibrillation auriculaire, ces impulsions sont trop fréquentes, ce qui provoque des contractions des oreillettes très rapides et saccadées, ainsi qu'une accélération des ventricules qui se mettent  à battre vite et irrégulièrement. La fibrillation auriculaire peut provoquer plus de 150 battements de cœur par minute.

La fibrillation auriculaire se manifeste le plus souvent après 60 ans, chez des personnes qui souffrent d’hypertension ou de problèmes cardiaques. On estime qu'environ 10 % des personnes de plus de 80 ans en souffrent. Cette pathologie est attribuée à l'usure du tissu conducteur du coeur. 

Ces troubles peuvent survenir par épisodes chroniques, qui durent parfois plusieurs jours, entre lesquels le rythme du cœur est régulier. Ils peuvent également être permanents - l’irrégularité des contractions cardiaques est alors constante. D'autres facteurs peuvent favoriser l'apparition de ce trouble, tels que les affections hormonales ou rénales, l’obésité et le diabète.

Ce trouble doit être surveillé de près. En effet, il peut être à l'origine de la formation d'un caillot sanguin, et provoquer un accident vasculaire cérébral. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité