Publicité

QUESTION D'ACTU

Scientific Reports

Un système permet de monitorer le rythme cardiaque sans contact

Grâce à une technologie sans contact, des chercheurs ont pu mesurer le rythme cardiaque. Un procédé qui pourrait s’avérer très utile chez les grands brûlés.

Un système permet de monitorer le rythme cardiaque sans contact Capture d'écran vidéo Youtube - UWaterloo

  • Publié 08.01.2016 à 18h52
  • |
  • |
  • |
  • |


Une équipe de chercheurs canadiens de l’université de Waterloo ont mis au point un moniteur révolutionnaire permettant de surveiller les signes vitaux. L’originalité de ce dispositif, présenté dans Scientific Reports, est la surveillance et la détection de troubles cardiaques sans contact.

Ce système se base sur la technique appelée photopléthysmographie qui permet l’exploration des vaisseaux de façon non invasive. Le principe est d’illuminer la peau afin qu’un photorécepteur puisse mesurer les petites variations d’intensité lumineuse associées à l’apport de sang dans les tissus. Ces variations sont synchrones aux battements du cœur. Cette mesure permet ainsi de déceler les changements de volumes sanguins dans le corps. Un procédé est très souvent utilisé aujourd'hui.

Mais les chercheurs canadiens ont voulu l’améliorer. A l’aide de leur système portatif, ils ont pu mesurer le rythme cardiaque d’une personne à partir d’une séquence vidéo de son visage (voir vidéo ci-dessous). Grâce à cette technologie, il est donc possible de surveiller simultanément la circulation sanguine à plusieurs endroits du corps sans avoir recours à un contact direct avec la peau. Un outil qui pourrait s’avérer très utile chez les personnes atteintes de brûlures très graves ou les enfants hospitalisés en unité de soins intensifs néonatals.

 


Une surveillance complète

« Les systèmes traditionnels largement utilisés aujourd’hui prennent le rythme cardiaque à un endroit donné du corps. Alors que notre appareil agit comme un ensemble de capteurs virtuels pour évaluer le débit sanguin dans différentes parties du corps », explique Robert Amelard, l’un des auteurs de l’étude.

Cette collecte de données permanente permet d’avoir une vision complète de ce qui se passe dans l’organisme et ouvre la porte à une surveillance de pointe, estiment les auteurs.

« Ce système peut aussi scanner à distance plusieurs patients à la fois, alors imaginez son potentiel lors de situation d’urgence ou des soins longue durée à domicile, s’enthousiasme le Pr Alexander Wong du département d’ingénierie de l’université de Waterloo. Elle pourrait également indiquer les artères bouchées qui sans cette technologie auraient pu passer inaperçues, ou encore alerter les personnes âgées qui risquent de chuter parce qu’elles se sont levées trop vite. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité