Publicité

QUESTION D'ACTU

Dans des écoles maternelles

Méningites : deux nouveaux cas détectés dans le Rhône

Deux nouveaux cas de méningite ont été confirmés dans le Rhône, chez deux jeunes enfants. Rapidement hospitalisés, leur pronostic vital n'est aujourd'hui plus engagé.

Méningites  : deux nouveaux cas détectés dans le Rhône GILE MICHEL/SIPA

  • Publié 20.10.2015 à 12h29
  • |
  • |
  • |
  • |


Après le décès d’une étudiante à Lyon début octobre des suites d’une méningite bactérienne, deux enfants ont été à leur tour touchés par la maladie dans le département. L’Agence Régionale de santé Rhône-Alpes a confirmé l’hospitalisation des deux jeunes écoliers, en petite et en moyenne section dans les écoles maternelles de St Thérèse de l’Arbresle et de St Pierre la Palud, respectivement. L’infection invasive à méningocoques ayant pu être détectée rapidement, l’état de santé des enfants est désormais stable, et le pronostic vital n’est pas engagé.

 

Informer les parents

Les enfants ayant été en contact prolongé et rapproché, à moins d’un mètre, avec les deux petits malades, dans les dix jours précédant leur hospitalisation, sont en passe d’être identifiés. Ils seront testés pour voir si la bactérie est présente dans leur organisme. Un traitement antibiotique préventif pourra leur être prescrit, et la vaccination proposée, en fonction des résultats.

Pour répondre à l’inquiétude des parents, les deux écoles maternelles concernées organisent ce mardi deux réunions d’information et de prévention sur la méningite, avec la participation de médecins scolaires et de médecins de protection maternelle et infantile.


Réagir vite

La méningite est une maladie qui se caractérise par une inflammation des méninges, les membranes qui protègent le cerveau et la moelle épinière, suite à une infection par un virus ou par une bactérie. Elle se transmet par la salive.

Les méningites virales sont neuf à dix fois plus répandues que les méningites bactériennes et souvent bénignes, tandis que les méningites bactériennes sont mortelles, dans 10 % des cas. L'état d'un malade peut se dégrader très rapidement en 24 heures, c’est pourquoi il est impératif, en cas de doutes, de consulter immédiatement un médecin.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité