Publicité

QUESTION D'ACTU

Surveiller son assiette pour éviter la goutte


  • Publié 14.09.2012 à 11h45
  • |
  • |
  • |
  • |


La goutte est une maladie très ancienne mais qui continue de faire souffrir aujourd’hui
Oui, c'est une maladie qui concerne plus de 600 000 Français. C’est une maladie bien connue à travers l’Histoire, puisque les premiers cas ont été décrit pendant l’Antiquité. Et on sait qu’elle est provoquée par l’accumulation de cristaux d’acide urique dans les articulations, comme celles des orteils, ou dans les reins.

Cette accumulation de cristaux est due à quoi ?
Le principal responsable, c’est notre alimentation ! C’est un phénomène en cascade. Lorsqu’on consomme certains aliments riches en purine, comme les abats, la charcuterie ou la bière, cela augmente le taux d’acide urique dans le sang. Les médecins parlent d’hyperuricémie. Et lorsque ce taux est trop élevé, les cristaux n’arrivent plus à se dissoudre et ils s’accumulent dans l’organisme.

C'est la présence de ces cristaux qui expliquent les douleurs terribles que ressentent les personnes au niveau des orteils par exemple ?
Oui mais pas seulement, il y aurait un deuxième phénomène qui déclencherait les crises de goutte très douloureuses que vous décrivez. Des chercheurs américains ont récemment étudié les comportements de plus de 630 malades de la goutte. Et ils se sont aperçus qu’une personne qui avait consommé des aliments riches en purine, les abats, ou de la bière, avait une très forte probabilité de déclencher une crise dans les deux jours qui suivent…

C’est parce que cette alimentation augmente le dépôt de cristaux dans les articulations…
Oui, mais la formation des cristaux prend du temps, largement plus de deux jours, donc il y a encore autre chose en plus… En fait, les spécialistes de la goutte suspectent les acides gras libres issus de ces mêmes aliments. Une forte élévation de ces graisses dans le sang  serait le déclencheur de la crise.

Donc, si un malade suit un régime approprié, sans charcuterie notamment, il pourrait éviter d’avoir des crises ?
Exactement, pour éviter les crises de douleur, le malade doit suivre un régime approprié, cela permet de faire baisser le taux d’acide gras dans le sang mais aussi le taux d’acide urique. Le conseil vaut aussi pour ceux qui ont déjà dans leur famille un parent qui souffre de cette maladie, car dans un quart des cas, les malades ont des antécédents familiaux.
L’enjeu en vaut la peine, ne serait –ce que pour éviter les crises de douleurs aigues, mais aussi pour éviter les complications de cette maladie, qui peuvent apparaître au bout de plusieurs années, comme les destructions articulaire et osseuse, les problèmes d’insuffisance rénale ou cardio-vasculaire.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité