Publicité

QUESTION D'ACTU

Stress, manque de sommeil

Le retour à l’école donne des maux de tête aux enfants

Selon une étude américaine, le stress et le changement de rythme de la rentrée scolaire augmentent les maux de tête des enfants et des adolescents. 

Le retour à l’école donne des maux de tête aux enfants 20 MINUTES/VILLAMAIN/SIPA

  • Publié 17.08.2015 à 12h24
  • |
  • |
  • |
  • |


L’été touche presque à sa fin, et dans deux semaines, les enfants reprendront le chemin de l’école. Avec des cris de protestation ou la joie de retouver les copains... Si les parents connaissent bien les symptômes de la rentrée des classes, l'un d'eux est cependant moins connu : les maux de tête. En effet, selon une récente étude américaine, le retour à l'école contribuerait à les augmenter.

Augmentation de maux de tête par cycle saisonnier

La neurologue Ann Pakalnis, directrice du département Maux de tête du Nationwide Children's Hospital (États-Unis), est partie du constat que le nombre de consultations d’enfants et d’adolescents augmentait considérablement chaque année à l'automne. « Beaucoup de parents nous ont dit que les maux de tête de leurs enfants ou de leurs adolescents augmentaient au cours de l'année scolaire. Nous avons donc décidé de revenir en arrière et de vérifier si les visites aux services d'urgence changeaient au cours des autres saisons », explique le Dr Pakalnis.


Diminuer le stress aide à réduire les maux de tête

Menée par Ann Pakalnis et une équipe de neurologues, l’étude recense 1 300 visites effectuées au service d'urgence du Nationwide Children's Hospital entre 2010 et 2014. En observant les données des patients, le Dr Pakalnis et son équipe ont constaté que les visites mensuelles effectuées aux services d'urgence étaient regroupées de façon saisonnière, et qu’il y avait effectivement une augmentation des maux de tête à l'automne chez les enfants âgés de 5 à 18 ans.
Pour les plus jeunes, cela concerne principalement les garçons âgés de 4 à 9 ans, mais leurs problèmes disparaissent généralement à la puberté.
Pour les filles, c’est l’inverse, puisque les adolescentes viennent généralement à l’hôpital pour un mal de tête pour la première fois aux alentours de 13 ans, lorsqu’elles ont leurs premières règles. « Mais pour elles, ces problèmes persistent parfois jusqu'à l'âge adulte », explique le Dr Pakalnis. 

Les auteurs de l’étude donnent plusieurs raisons à ces augmentations épisodiques de maux de tête  : le stress de retourner à l’école, le changement d’emploi du temps, le manque de sommeil, l'absence d’exercice physique, l'hydratation insuffisante, l'exposition trop longue devant un écran numérique.

Les chercheurs confirment l’incidence d’une bonne hygiène de vie sur les maux de tête et les migraines et insistent sur la nécessité de diminuer les facteurs de vie stressants pour atténuer ces douleurs. « Le cerveau fonctionne comme un téléphone portable. Vous devez brancher votre téléphone à une source d’énergie, sinon il s’éteint. C’est pareil avec votre cerveau : si vous ne lui donnez pas l’énergie dont il a besoin, il ne fonctionne pas correctement, ce qui provoque des maux de tête », explique le Dr Jon Howards, l’un des co-auteurs de l’étude.
Ce dernier recommande aux parents de consulter un médecin si les maux de tête interférent avec la routine de l’enfant .

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité