Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur 179 enfants

Alimentation des enfants : soigner les emballages pour lutter contre la malbouffe

Un étude allemande démontre que les emballages alimentaires ont un impact dans le choix des enfants, mais aussi qu'il influence la perception du goût des produits.

Alimentation des enfants : soigner les emballages pour lutter contre la malbouffe Marshall/REX Shuttersto/REX/SIPA

  • Publié 29.06.2015 à 12h17
  • |
  • |
  • |
  • |


« Il ne faut pas juger le sac à l’étiquette », dit un proverbe. De même qu’il ne faut pas juger un aliment à son emballage. Et pourtant, le marketing alimentaire pour les snacks, les sodas, les confiseries, est de plus en plus présent dans nos rayons de supermarché. Des chercheurs de l’université de Bonn, en Allemagne, ont démontré qu’emballer les aliments de manière à plaire aux plus jeunes pourrait permettre aux enfants de mieux se nourrir.
C’est en tout cas ce qu’il ressort d’une étude, menée entre 2012 et 2014 et dont les résultats ont été publiés dans la revue Frontiers in Psychology le 15 juin dernier.

« L'industrie agroalimentaire a une longue expérience du marketing pour augmenter la vente de ses produits auprès des enfants, explique le Dr Bernd Weber de l'université de Bonn et à la tête de cette étude. En comparaison, on dispose d'une connaissance très limitée de l'application de tels effets marketing pour promouvoir des aliments équilibrés auprès des enfants. »

Un effet placebo sur le goût

Les chercheurs ont donc étudié le comportement de 179 filles et garçons, âgés de huit à dix ans et scolarisés dans une école primaire de Dortmund. Ils leur ont demandé de choisir entre trois encas à base de yaourt, fruits et céréales. La seule différence se trouvait dans leur emballage. Le premier était neutre, le second ne comportait que des informations d’ordre nutritionnel et le troisième arborait des personnages de dessins animés colorés avec un nom de produit attrayant. Et dans 56 % des cas, ce sont les snacks avec l'emballage coloré qui ont été plébiscités par les enfants.

Si l'emballage influence le choix du produit, il peut aussi modifier la perception du goût. 88 % des enfants estimaient ainsi que l'encas au logo coloré avec les personnages de dessins animés avait meilleur goût, alors que les « notes gustatives étaient objectivement identiques », précisent les chercheurs. « C'est un effet placebo de marketing classique. Comme dans le cas d'un médicament placebo, avec des effets attribués à certains produits, alors qu'ils ne sont pas justifiés par les ingrédients », explique le Dr Weber.

Pour les chercheurs, cette étude montre donc un lien évident entre le marketing sur les emballages alimentaires et l'alimentation des enfants. En rendant plus attrayants des produits sains grâce au packaging, les enfants pourraient sans doute mieux manger.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité