Publicité

QUESTION D'ACTU

D’après une étude américaine

Plus d’un jeune Américain sur deux ne boit pas correctement

Un grand nombre d’enfants âgés de 6 à 19 ans ne boirait pas suffisamment d’eau, d’après des données issues de la population américaine.

Plus d’un jeune Américain sur deux ne boit pas correctement Images Distribution/NEWSCOM/SIPA

  • Publié 21.06.2015 à 19h46
  • |
  • |
  • |
  • |


On sait que l’eau est la seule boisson que l’on peut consommer à volonté. D’ailleurs, il s’agit d’un besoin essentiel de notre organisme. Or, c’est une donnée que les enfants et adolescents américains semblent négliger. En effet, une étude parue dans l’American Journal of Public Health (Revue américaine de santé publique), courant juin 2015, a relevé que plus de 54 % des Américains de 6 à 19 ans n’étaient pas « hydratés de façon adéquate », d’après des données étudiées de 2009 à 2012. Plus spécifiquement, des différences ont été relevées selon l’âge des enfants, mais aussi leur sexe, ou encore leur origine ethnique. L’étude a été menée sur plus de 4 000 participants.


Apports différents selon les boissons

L’eau est indispensable et irremplaçable. Si les jus de fruits sont également des boissons, ils ne peuvent pas remplacer l’eau, car ils contiennent aussi du sucre, dans des quantités plus ou moins importantes, rappelle l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes). Même constat pour les eaux aromatisées par exemple, qui, malgré leur appellation, ne se substituent pas non plus à l’eau nature. Quant aux sodas, de par leur teneur élevée en sucres et donc en calories, ils ne désaltèrent pas durablement et favorisent plus rapidement le retour de la soif.


L’eau sous différentes formes

Si la forme nature de l’eau en fait la plus simple à consommer, elle peut égalment l’être sous forme de tisanes, agrémentée de rondelles de citron ou à travers les soupes et potages. De façon générale, tout le monde doit veiller à s’hydrater correctement afin de garantir à l’organisme un bon fonctionnement, en particulier chez les plus jeunes et les plus vieux, qui sont aussi les plus fragiles. Quant à l’étude américaine, les auteurs ont pris soin de préciser que davantage de recherches étaient nécessaires pour trouver comment améliorer l’hydratation, ainsi qu’expliquer les disparités ethniques ou fonction du sexe.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité