Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude

Facebook : vos posts trahissent votre personnalité

Des chercheurs britanniques ont dressé un portrait psychologique des utilisateurs de Facebook, basé sur des centaines de sondages et sur un échantillon de phrases postées sur le célèbre réseau social. 

Facebook : vos posts trahissent votre personnalité eff Chiu/AP/SIPA

  • Publié 23.05.2015 à 19h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour un bon nombre d'internautes, il ne se passe pas une journée sans faire un tour sur son profil Facebook. Créer un événement, répondre à message ou à une invitation, lire le fil d’actualité… Les activités ne manquent pas sur ce réseau social. Y compris le post sur son mur. En effet, cet espace est devenu un véritable journal de bord (voir intime pour certains) sur lequel on partage avec ses amis virtuels ses aventures, son humeur du jour, ses souvenirs de voyage, ses exploits en tous genre… Mais au fond, que révèlent ces posts de notre personnalité ? Une équipe de chercheurs britanniques de l’université de Brunel (Etats-Unis) s’est penchée sur la question.


Du narcissique au névrosé

Relayée par le site internet Healthista, l’étude regroupe 555 sondages complétés par des utilisateurs de Facebook. Selon les chercheurs, la nature et la fréquence des publications Facebook peut évaluer le taux de narcissisme et/ou de névrose d’un internaute, ou encore mesurer le niveau d’estime qu’il se porte. Pour le Dr Tamara Marshall, co-auteur de l’étude, rien de surprenant dans le fait que nos posts Facebook reflètent notre personnalité. Et pour cause, puisqu’en principe l’auteur de nos posts n’est rien d’autre que nous même !

« Toutefois, il est important de comprendre comment et surtout pourquoi les internautes décident d’aborder tel ou tel sujet », précise le Dr Marshall. Pour répondre à cette question, les chercheurs ont donc rassemblé les sujets les plus abordés sur le réseau social le plus célèbre pour ensuite les attribuer aux grands traits de caractère qui constituent une personnalité: extraversion, ouverture d’esprit, amabilité, sociabilité, estime de soi, narcissisme...

Par exemple, les personnes névrotiques sur Facebook se reconnaissent, selon les chercheurs, lorsqu’elles cherchent l’approbation de ses amis virtuels ( les likes, les commentaires, etc.) et qu’elles les sollicitent davantage qu’elles ne le feraient dans la vraie vie. Et si le nombre de likes et de commentaires n’atteignent pas le nombre espéré, ces dernières auront tendance à se sentir exclues.

A l’inverse, les internautes extravertis se servent de Facebook comme un outil d’engagement social. Ces derniers sont plus sensibles à l’interaction et vont donc plus souvent répondre directement à un post plutôt que de se contenter de presser la touche « like ».




Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Poster ses exploits pour recevoir des compliments

Les posts relatant les exploits physiques (régime, exercice physique) ou réalisations d’ordre personnel ou professionnel se rangent dans la catégorie des narcissiques. « Ces derniers postent leurs exploits sur Facebook dans le but de recevoir des compliments, ce qui se traduit en partie par un nombre élevé de likes », expliquent les chercheurs.

A l’inverse, les personnalités dites « consciencieuses » postent de manière irrégulière mais sont du coup plus réceptive à l’accueil qu’on leur réserve. En général, les informations postées ne parlent pas d’eux mais concernent souvent un de leurs proches, le plus fréquemment ses propres enfants, quand un enfant vient de naître ou si l'un d’entre eux a obtenu son bac par exemple.

Viennent ensuite les posts à propos de ses relations amoureuses et de son partenaire. « Un jour que tu n’es plus là et tu me manques déjà » ou «  Un an de vie commune, quelle merveilleuse d’histoire amour nous vivons ». Ce type de posts révèle un manque de confiance en soi et « un fort sentiment d’insécurité dans sa relation sentimentale », analysent les chercheurs.





 

 Et vous, qu’avez-vous posté sur Facebook aujourd’hui ?

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité