Publicité

QUESTION D'ACTU

Mon fils a quatre mois, comment diversifier son alimentation ?

Nadia, 24 ans, s'interroge sur le passage à la diversification de l'alimentation de son bébé. Quels aliments privilégier, en quelle quantité, les réponses du Dr Patrick Serog.  


  • Publié 10.01.2013 à 19h58
  • |
  • |
  • |
  • |


 La diversification est le passage d'une alimentation exclusivement constituée de lait à une alimentation variée qui va se rapprocher de celle d'un adulte. Une période délicate pour une jeune maman comme Nadia qui vient d'avoir son premien enfant.
 

Les réponses du Dr Patrick Serog,
médecin nutritionniste à Paris
 


Pourquoi attendre 4 mois pour entamer la diversification alimentaire?

Dans certains cas, est-il préférable de commencer plus tard?

C'est mon premier bébé, comment faire pour que cette période se passe bien?

Que faire si mon enfant venait à refuser systématiquement un aliment?

Quel doit être le rythme des repas de mon bébé?

Quelle quantité lui donner?

Quand passer à d'autre boissons que le lait?

Faut-il que je limite les graisses de mon nourisson?

 

pourquoi-docteur.com: Pourquoi attendre 4 mois pour entamer la diversification alimentaire ?

Dr Patrick Serog: Il faut attendre 4 mois révolus parce que manger des aliments, c'est une aventure pour un bébé, il n'est pas près du point de vue immunité à accepter tous les aliments. Il doit pouvoir les digérer.


Dans certains cas, est-il préférable de commencer plus tard?

Dr Patrick Serog: Avant, on pensait que pour certains enfants issus de parents allergiques, il fallait commencer plus tard, mais, en fait, on s'aperçoit que l'on peut très bien commencer la diversification alimentaire à 4 mois, quelque soit les problèmes des parents.


C'est mon premier enfant, comment faire pour que cette diversification se passe bien?

Dr Patrick Serog: Il faut introduire au fur et à mesure un certain nombre d'aliments. L'ordre dans lequel les différents groupes d'aliments sont introduits n'a pas beacoup d'importance. En général, on commence par les légumes, ensuite viennent les fruits. Les viandes et les poissons sont habituellement donnés après. On va aussi introduire certains aliments plus tard comme les céréales infantiles, mais toujours entre 4-7 mois.


Que faire si mon enfant venait à refuser systématiquement un aliment?

Dr Patrick Serog: C'est très rare quand un enfant de cet âge là refuse dès au début les aliments. Cela arrive plutôt au moment de la période de la néophobie alimentaire qui peut commencer vers les deux ans.



Quel doit être le rythme des repas de mon bébé?

Dr Patrick Serog: Comme celui d'un adulte, voir même un petit peu plus. On va lui donner quatre repas par jour et on va donc peu à peu revenir à l'alimentation de l'adulte, soit trois repas et une collation.


Quelle quantité lui donner?

Dr Patrick Serog: On introduit les viandes, les poissons et les oeufs plutôt à partir de 5-6 mois avec des quantités très minimes comme 2 cuillerées à café, soit 10 grammes de viande et de poisson. Ensuite, on va passer à 10 grammes, soit une cuillerée à soupe.



Quand passer à d'autre boissons que le lait?

Dr Patrick Serog: On doit le conserver le lait très longtemps chez l'enfant. On va aussi utiliser parfois mais uniquement un petit peu de jus de fruits. Les boissons sucrées ne seront données à un bébé que bien plus tard et pas dans cette période d'identification des différents aliments.


Faut-il que je limite les graisses de mon nourisson?

Dr Patrick Serog: Elles sont indispensables, un bébé doit grossir au cours de la première année. Il ne faut pas oublier que son cerveau va être composé de 50% de graisses, il en a donc absolument besoin. Ce n'est donc vraiment pas le moment de lui réduire sa consommation de lipides. Il faut simplement lui mettre un peu d'huile ou utiliser un peu de beurre dans ses prépérations. Ca ne peut lui faire que du bien.


Propos recueillis par Bruno Martrette

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité