Publicité

QUESTION D'ACTU

Les trois infos du jour

Cancer du col de l'utérus, overdose aux antidouleurs et cannabis thérapeutique

Près de 200 Américains meurent chaque jour d'une overdose aux antidouleurs, le cancer du col de l'utérus pourrait être éradiqué d'ici la fin du siècle et le cannabis thérapeutique débarque à Marseille. Voici les trois infos du jour. 

Cancer du col de l'utérus, overdose aux antidouleurs et cannabis thérapeutique GMAST3R /ISTOCK

  • Publié 20.02.2019 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Antidouleurs : 200 personnes meurent chaque jour d’une overdose aux États-Unis

Chaque jour, près de 200 Américains trouvent la mort suite à une overdose aux médicaments antidouleur. Ce jeudi 21 février, "Envoyé Spécial" propose un reportage sur cette crise sanitaire que constitue aujourd’hui l’addiction aux opioïdes aux États-Unis. Un document exceptionnel qui fait prendre conscience de l’ampleur du problème, qui touche toutes les catégories sociales. Les images compilées par "Envoyé Spécial" l’attestent. On y voit des retraités, des parents, des citoyens ordinaires s’écrouler alors qu’ils conduisent, se promènent dans la rue ou font leurs courses au supermarché, terrassés par une overdose aux antidouleurs. On vous en dit plus ici.

Cancer du col de l'utérus : vaccination et dépistage peuvent éradiquer la maladie

D’après le Lancet Oncology, la vaccination contre le papillomavirus et son dépistage pourrait permettre d’éliminer complètement le cancer du col de l’utérus de la planète d’ici la fin du siècle. L’incidence et la mortalité du cancer du col de l’utérus diminuent de façon importante depuis les années 1980, mais avec environ 3 000 nouveaux cas et 1 100 décès par an, cette pathologie représente encore la 12e cause de cancer et la 10e cause de mortalité par cancer chez la femme en France. Pour lire la suite, cliquez ici.

Le cannabis thérapeutique testé pour la première fois à Marseille

Mi-décembre 2018, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) donnait via un communiqué son feu vert à l’usage du cannabis à visée thérapeutique sous certaines conditions. Moins de trois mois plus tard, la première expérience clinique est sur le point de commencer à Marseille. Selon le quotidien La Provence, l’hôpital La Timone de la cité phocéenne s’apprête en effet à commencer d’ici peu les premiers essais auprès d’une trentaine de patients souffrant de la maladie de Parkinson. Plus d'informations dans notre article.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité