ACCUEIL > LES SYMPTÔMES > Jambes lourdes : comment les soulager ?

Jambes lourdes

Jambes lourdes : comment les soulager ?

La sensation de jambes lourdes témoigne le plus souvent d’un trouble du fonctionnement du système veineux des membres inférieurs, ou « insuffisance veineuse », mais pas seulement... Différents traitements peuvent la soulager

©123RF-Cathy Yeulet
COMPRENDRE
CAUSES
CONSULTATION
QUE FAIRE ?
PLUS D’INFOS

Quelles sont les causes des jambes lourdes ?

• Dans la plupart des cas, les problèmes de jambes lourdes sont dûs au fait que les veines des jambes ne renvoient plus assez efficacement le sang vers le cœur. C’est ce qu’on appelle l’insuffisance veineuse (ou maladie veineuse). Les troubles sont présents dans les 2 jambes.
Il peut en être de même au cours d’une insuffisance cardiaque ou le défaut de fonctionnement du cœur aboutit également à une stase veineuse avec accumulation de sang dans les veines des membres inférieurs au cours de la journée. En cas de maladie rénale, il existe un œdème dans les jambes, lié à un déséquilibre entre l’eau présente dans les veines et celle présente dans les tissus sous la peau.
Une insuffisance veineuse par maladie valvulaire, ou maladie post-phlébitique, s’accompagne d’une jambe lourde gonflée et sensible, avec souvent des varices apparentes et une coloration brunâtre de la peau (« dermite ocre »).
• Une hyperpression du sang dans les veines peut aussi s’observer en cas d’obstacle au retour sur la veine. Le trouble est alors présent dans une seule jambe.
Cet obstacle peut être soit un obstacle interne et c’est le cas de la thrombose veineuse ou phlébite : un caillot de sang se forme pour différentes raisons et obstrue la veine.
Il peut aussi s’agir d’une obstruction liée à une compression externe. Dans ce cas, il s’agit le plus souvent d’un kyste poplité qui est une hernie postérieure de la capsule de l’articulation du genou qui se développe dans l’espace en arrière du genou et où passe la veine de la jambe, la veine poplitée. Plus rarement, il peut s’agir d’une séquelle de fracture mal traitée ou d’une tumeur osseuse.
Plus rare est la compression d’une veine dans le petit bassin, soit par une artère fémorale (normale ou avec un anévrysme), soit par une tumeur du petit bassin.
Encore plus rare est l’infection parasitaire qui va obstruer les vaisseaux lymphatiques et aboutir à une grosse jambe (filaire).

Quels sont les facteurs qui favorisent les jambes lourdes ?

L’hérédité joue un rôle majeur et le risque est plus important en cas d’antécédents de varices dans la famille. Il s’accroît par ailleurs avec le nombre de parents atteints.
Les problèmes de circulation sanguine sont plus fréquents et plus précoces chez les femmes. En outre, le risque de les voir apparaître augmente avec le nombre de grossesses. Le fait d’être enceinte exerce une compression sur les veines dans le petit bassin, ce qui conduit à une augmentation de la pression dans les veines des membres inférieurs, amplifiant le phénomène de jambes lourdes.
Les varices sont plus fréquentes en cas de piétinement ou de station debout prolongée et répétée. Elles se développent plus souvent chez les personnes sédentaire et dont le métier n’exige pas de déplacements, ni d’efforts physiques, ce qui ne facilite pas le retour veineux.
La surcharge pondérale et l’obésité gênent le retour veineux et aggravent le phénomène d’insuffisance veineuse.
Le chauffage par le sol a été accusé de favoriser l’aggravation de l’insuffisance veineuse.