• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Performances cognitives

Pourquoi le CBD, même à forte dose, est compatible avec la conduite

Une étude australienne prouve que lorsqu'il est consommé seul, le CBD est sans danger pour le conducteur... et les autres usagers de la route.

Pourquoi le CBD, même à forte dose, est compatible avec la conduite Aleksandr_Kravtsov


  • Publié le 04.06.2022 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Des doses très élevées de CBD, un composant "non intoxicant" du cannabis, n'affectent pas la conduite automobile d'après une étude.
  • Le CBD est largement utilisé à des fins médicales et de "bien-être", pour induire le sommeil, stimuler l'énergie ou comme anti-douleurs.

On connaissait les vertus calmantes et anti-douleurs du CBD qui soulage des millions de de patients dans le monde entier. En effet, contrairement au THC, un composant du cannabis qui peut induire la sédation, l'euphorie, l'affaiblissement des facultés et une dépendance, le CBD est “non-intoxicant” et il est largement utilisé à des fins médicales et de "bien-être".

On en apprend désormais un peu plus sur sa "non dangerosité" grâce à une nouvelle étude, menée par l'Université de Sydney et publiée dans le Journal of Psychopharmacology, qui vient de révéler que 1500 mg, la dose médicinale quotidienne la plus élevée de CBD, n'a aucun impact sur la conduite ou les capacités cognitives des personnes. 

Jusqu'à 1500 mg/jour

L’étude a impliqué 17 participants effectuant des tâches de conduite simulées après avoir consommé soit un placebo, soit 15, 300 ou 1500 mg de CBD dans l'huile. Ces quantités représentent les dosages fréquemment consommés : jusqu'à 150 mg/jour en vente libre ; et jusqu'à 1500 mg/jour pour des pathologies telles que l'épilepsie, la douleur, les troubles du sommeil et l'anxiété. Les participants devaient d'abord essayer de maintenir une distance de sécurité entre eux et un véhicule de tête, puis conduire sur des autoroutes et des routes de campagne.

Ils ont effectué la tâche entre 45 et 75 minutes après avoir pris le traitement qui leur avait été attribué, puis à nouveau entre 3,5 et 4 heures et ont répété cette opération pour chacun des quatre traitements différents (placebo plus trois doses différentes).

Maîtrise de la voiture

Les chercheurs ont mesuré la maîtrise de la voiture simulée par les participants, en évaluant son degré de dérive ou d'inclinaison ainsi que leur fonction cognitive, leurs expériences subjectives et les concentrations de CBD dans leur plasma.

Ils ont conclu qu'aucune dose de CBD n'a induit de sentiment d'intoxication ou n'a semblé altérer la conduite ou les performances cognitives. "Nous attirons toutefois l'attention sur le fait que cette étude n'a examiné le CBD que de manière isolée et que les conducteurs qui prennent du CBD avec d'autres médicaments doivent le faire avec prudence", a déclaré le Dr McCartney, auteur principal de l'étude.

Attendre avant de prendre la route

Les concentrations maximales de CBD dans le plasma sanguin d'une personne sont généralement atteintes dans les trois à quatre heures suivant la prise orale, bien que les réponses individuelles varient. Ainsi, il serait plus judicieux d’attendre avant de prendre la route en France pour éviter de se faire contrôler positif lors d’un contrôle des forces de l’ordre.

En effet, bien que les produits à base de CBD vendus en France contiennent en moyenne moins de 0,2% de THC, cette substance illicite peut être détectée lors d’un test salivaire, qui est passible de deux années d’emprisonnement, d’un retrait de six points sur votre permis de conduire et d’une amende pouvant atteindre les 4 500 €. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES