>
Les Symptômes
>
Démangeaisons anales ou prurit de l’anus : soulager est assez simple
Démangeaisons anales ou prurit de l’anus : soulager est assez simple
Publié le 30.11.2017
Démangeaisons anales ou prurit de l’anus : soulager est assez simple
©123RF-Teeramet Thanomkiat

Les démangeaisons anales (ou « prurit anal ») sont très fréquentes mais dans un cas sur deux, aucune cause n’est identifiée. Des mesures simples d’hygiène locale suffisent cependant à les soulager. Le médecin doit être consulté en cas de récidive.

Démangeaisons ou prurit de l’anus : DIAGNOSTIC

Comment faire le diagnostic de prurit anal ?

Le diagnostic est fait à l’inspection de la zone anale.
La peau est irritée, parfois suintante avec un peu de sang ou de pus. Quand elles existent, les hémorroïdes, les fissures ou les fistules sont visibles sur le pourtour de l’anus.
L’oxyure est le ver intestinal le plus fréquent, surtout chez l’enfant. C’est un ver blanc rond qui mesure de 5 mm à 1 cm et qui est visible à la surface des selles. Il provoque un prurit anal essentiellement le soir et au début de la nuit.
Le médecin peut demander un prélèvement local (« Scotch test ») et un examen parasitologique des selles pour rechercher une infection ou une parasitose. Dans certains cas, une consultation chez le spécialiste gastro-entérologue est nécessaire pour la réalisation d’un examen endoscopique (« coloscopie »).

Faut-il consulter en urgence ?

Le prurit anal n’est pas une urgence.
Dans la majorité des cas, des mesures locales simples en viennent à bout.
Le médecin doit être consulté quand le trouble persiste pour rechercher une cause, ou s’il s’accompagne d’un écoulement de sang ou de pus, et si des douleurs surviennent.

<< COMPRENDRE
TRAITEMENT >>
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit