Publicité

QUESTION D'ACTU

Sida : un médicament efficace en prévention


  • Publié 16.07.2015 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les congrès médicaux sont souvent l'occasion de présenter les derniers résultats d'essais cliniques à grande échelle, d'annoncer les espoirs permis par une nouvelle molécule et pour les sociétés savantes d'émettre de nouvelles recommandations. Mais il est rare que ces évènements aient un grand retentissement dans l'espace médiatique. La « Conference on retrovirus and opportunistic infections », grand messe de la virologie, qui se tient en ce moment à Seattle va sans doute déroger à la règle.

 

C'est Liberation qui ce matin consacre une pleine page à l'évènement. Enfin plutôt à l'évènement du congrès : l'annonce ce soir des résultats définitifs de l'essai clinique Ipergay. Et ceux-ci pourrait bien révolutionner la prévention de la transimission du VIH.

Mené par l'Agence française nationale de recherche contre le sida (ANRS), cet essai avait pour but d'évaluer l'efficacité préventive du Truvada, une bithérapie classiquement prescrite aux personnes séropositives.

 

Selon Libération les résultats ont dépassé les attentes des chercheurs, puisque l'efficacité approcherait les 90% quand le traitement est bien pris, c'est à dire avant le rapport potentiellement à risque, pendant, puis après. Trois prises pour presque anhilité le risque de contamination.

Un traitement qui n'a pas pour but de faire abandonner toutes les autres mesures de prévention mais qui pourrait changer la donne pour ceux qui ne se protègent pas encore ou pas suffisamment. Certains n'ont d'ailleurs pas attendu les résultats des essais cliniques et utilisent de manière détournée les traitements anti-VIH de leurs amis...

 

Une situation qui n'est pas sans rappeler le film de Jean-Marc Vallée Dallas Buyers Club mais qui n'est peut-être pas prête de changer. Possible qu'il faille encore attendre avant de pouvoir se procurer du Truvada pour l'utiliser en prévention.

En effet, Libération rappelle que pour le moment en France, le médicament n'a pas d'autorisation de mise sur le marché pour un usage préventif. Et l'Agence française nationale du médicament (ANSM) si elle se dit favorable, ne semble pas pressée de prendre les mesures nécessaires. De même pour le laboratoire fabricant, Gilead, qui selon le quotidien attendrait « le moment opportun ». En attendant, chaque année ce sont 7000 personnes qui sont contaminées par le VIH.

 

 Première publication le : 24 févrirer 2015

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité