Publicité

QUESTION D'ACTU

Projet de loi santé : Marisol Touraine dans la tourmente


  • Publié 22.12.2014 à 09h39
  • |
  • |
  • |
  • |


Ils seront sans doute les premières victimes de cette grève massive, pourtant une majorité de Français (63 %) soutient le mouvement de protestation des médecins libéraux et des urgentistes. Le sondage OpinionWay, réalisé pour Le Figaro et BFM Business, montre que l’opinion n’est pas dupe sur les raisons du malaise.
Face à ceux qui voudraient enfermer les revendications des blouses blanches dans un combat corporatiste ou dans une affaire de gros sous, les patients ont mesuré la nature de cette bataille. D’ailleurs, la ministre de la Santé le reconnaît elle-même, dans Le Parisien, en évoquant un « changement de modèle ».
Mais voilà, si le discours est bien là, les mesures pour y parvenir semblent absentes du projet de loi santé. Du coup, cette fièvre de fin d’année met en première ligne Marisol Touraine. A droite comme à gauche, sur le fond comme sur le forme, les critiques se multiplient.

« Il y a eu un problème de méthode », admet le député socialiste et médecin Gérard Bapt dans les colonnes du Figaro. « Si le ministère avait mieux concerté, y compris avec les parlementaires, poursuit le rapporteur du projet de loi de financement de la sécurité sociale, nous aurions évité des psychodrames alors que les objectifs de la ministre sont les bons. »

Dans Libération, Gérard Vincent, délégué général de la Fédération hospitalière de France, va encore plus loin sur ce projet de loi : « Il y a des points positifs, mais elle ne traite pas ce problème de fond : elle ne modifie pas la régulation des installations des médecins de ville, elle ne règle pas non plus les participations des libéraux à la permanence des soins. Bref, elle ne modifiera pas la tendance que l’on dénonce », conclut ce représentant des directeurs d'hôpitaux.

Entre ceux qui contestent le contenu de ce texte et ceux qui soulignent le manque de volonté des réformes, Marisol Touraine se retrouve bien seule. Y compris au sein du gouvernement où ses collègues ministres ne se précipitent pas pour la soutenir.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité