Publicité

QUESTION D'ACTU

Fin de vie : François Hollande va prendre position


  • Publié 10.12.2014 à 08h02
  • |
  • |
  • |
  • |


« Une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité », c'est ce qu'avait promis le candidat François Hollande. Et le président de la République a manifestement décidé de passer à l'action. C'est en effet à François Hollande, et non à Manuel Valls comme prévu initialement, que les députés Jean Leonetti et Alain Claeys vont remettre leur rapport sur la fin de vie ce vendredi. Et comme nous l'apprennent le Monde et le Figaro, le chef de l'Etat annoncera, dans la foulée, « ses orientations sur un sujet ultrasensible ».


D'ores et déjà, quelques certitudes se dessinent : le suicide assisté a été écarté de la mission Claeys-Leonetti et François Hollande ne devrait donc pas s'avancer sur ce terrain difficile. En revanche, comme Alain Claeys l'avait révélé à Libération, les parlementaires devraient proposer de rendre contraignantes les directives anticipées et possible « la sédation profonde et terminale jusqu'au décès ». Ce sera plus qu'un « simple toilettage » de la loi actuelle sur la fin de vie, affirme une source proche du dossier dans le Figaro. « Elle comportera des avancées significatives. On est sur les droits du malade plutôt que sur les devoirs du médecin », indique cette source.


Mais, dans l'état actuel, les décisions du président de la République risquent bien de ne faire que des déçus. Les pro-euthanasie pressentent déjà que les avancées ne seront pas à la hauteur de leurs espérances. Jean-Luc Romero, le président de l'association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) se prépare déjà à manifester vendredi après-midi pour dire « Non à une loi Leonetti de gauche ! » Et le mouvement pro-vie a appelé à un rassemblement ce mercredi sur le parvis du Trocadéro. Pour Tugdual Derville, un des porte-parole du mouvement, dans le Monde, le danger pourrait venir d'amendements parlementaires sur l'euthanasie.

Pas sûr donc que François Hollande parvienne à rassembler sur le sujet de la fin de vie. Pas sûr que la longue phase de réflexion préalable – avis du CCNE, mission de Didier Sicard, consultation d'un panel de citoyens et débat public – suffise à réconcilier les pros et les antis...

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité