Publicité

QUESTION D'ACTU

Le Samu social soigne la vue des SDF


  • Publié 27.10.2014 à 09h27
  • |
  • |
  • |
  • |


Ce handicap est souvent relégué au second plan car il ne constitue pas une menace directe pour notre santé. Du moins, c’est ce que nous croyons. Et pour bon nombre de Français, faire corriger sa vue est devenu un luxe. C’est particulièrement vrai pour les sans-abris.
C’est la raison qui a poussé le Samu social de Paris à organiser dans ses locaux une journée de prise en charge pour les SDF en partenariat avec Essilor, nous apprend Jean-Baptiste François dans le quotidien La Croix. 200 personnes ont bénéficié d’un bilan oculaire complet dont plus de la moitié sont reparties avec des lunettes correctrices le jour même et 61 autres ont dû attendre quelques jours pour avoir les verres spécifiques.

Si elles n’ont pas changé le cours de leur vie, ces lunettes ont, cependant, bouleversé le quotidien des sans-abris. A 66 ans, raconte le journaliste, Siga peut lire de nouveau le journal et les lettres qu’il reçoit de sa famille en Algérie. Passionné de littérature, cet Autrichien, arrivé à Paris depuis neuf mois, lui, redécouvre ses auteurs préférés tout en apprenant le français.


Du plaisir retrouvé, mais pas seulement, explique Christine Laconde, directrice générale du Samu social de Paris. « C’est aussi lever des freins à l’intégration, aux démarches administratives nécessaires pour une inscription à la CMU. »

Cette initiative a également permis aux quatre médecins, aidés d’une cinquantaine de salariés bénévoles d’Essilor, de diagnostiquer des pathologies plus lourdes, comme des cataractes ou des glaucomes. L’opération sera donc pérennisée, assurent ses promoteurs, et même déclinée dans d’autres centres. Que ce soit dans le Val-de-Marne, dans un établissement réservé aux femmes ou avec un bus itinérant qui ira au-devant des familles en Ile-de-France.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité