Publicité

QUESTION D'ACTU

Attention au départ


  • Publié 29.05.2012 à 10h31
  • |
  • |
  • |
  • |


Attention au départ, le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) publie aujourd’hui ses recommandations 2012 pour les grands voyageurs. « Il est indispensable, souligne Martine Perez dans le Figaro, de s’informer sur les risques sanitaires encourus » pour un déplacement dans un pays où les infrastructures sanitaires sont pauvres ou inexistantes.
Première destination à risque, l’Afrique subsaharienne, responsable de 93% des cas de contamination pour le paludisme. En 2011, note le BEH, 3560 cas dont 135 formes graves  de paludisme d’importation ont été recensés. Il s’agit de personnes qui ont développé la maladie en France après avoir séjourné dans des régions à risque. Parmi elles, figurent également l’Asie du Sud-est, l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud. La contamination, précise la journaliste, se fait par un parasite, le plasmodium, transmis par la piqûre d’un moustique, l’anophèle.
« Toute fièvre au retour des tropiques, quels que soient les symptômes associés, doit être considérée a priori comme pouvant être d’origine palustre et nécessite une consultation en urgence, affirment les auteurs du BEH. D’autant que les taux de mortalité sont dix fois plus élevés chez des simples touristes que pour des migrants partis visités leur famille dans les mêmes zones à risque. 

Alors, face à ce problème de santé publique, il est donc impératif de se protéger, assure le quotidien, même si, reconnaît le BEH, aucun moyen préventif n’assure à lui seul une protection totale ». Plusieurs médicaments existent à titre préventif et sont spécifiques des régions visitées. Mais cette chimioprophylaxie doit s’accompagner de précautions d’usage : porter des vêtements légers et couvrants, de préférence imprégnés d’insecticides.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité