Publicité

QUESTION D'ACTU

Malade du bronzage


  • Publié 06.10.2011 à 01h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Après l’alcool, la drogue, la cigarette ou le jeu, le bronzage serait-il devenu la nouvelle addiction ? Trois psychiatres, relève Libération, se sont penchés sur plusieurs études anglo-saxonnes menées sur la tanorexie. « Le bronzage procure une euphorie comparable à l’effet de la morphine, commentent les médecins. Lors du contact avec la peau, le rayonnement UV active des récepteurs qui libèrent des opioïdes endogènes ». Cet « effet endorphine » touche de nombreuses adolescentes. Il se transforme en addiction lorsque la personne éprouve une envie irrépressible de s’exposer au rayonnement UV avec un sentiment de manque lorsque c’est impossible. Et ce, malgré le cri d’alarme  des dermatologues sur l’augmentation spectaculaire du nombre de cas de mélanomes.

 

De l’homme à l’animal
 

Faut-il traiter le chien lorsque le maître est malade? Des chercheurs australiens, souligne Les Echos, ont établi que plusieurs souches de « E. coli » trouvées chez les humains et les chiens étaient génétiquement très proches, y compris les résistances. Par exemple, des infections urinaires récurrentes circulent entre les propriétaires de chien et leur animal. Mais attention, il semble que les contaminations soient plus fréquentes des humains vers leur chien que l'inverse.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité