Publicité

QUESTION D'ACTU

Passage à tabac


  • Publié 08.05.2012 à 19h37
  • |
  • |
  • |
  • |


Un avion de ligne qui s’écrase tous les jours. Image saisissante pour représenter le nombre de morts que fait le tabac en France. 60 000 par an,  écrit la journaliste du Figaro, Martine Perez, dans un ouvrage (1)  et que reprend aujourd’hui Libération. « A chaque génération, relève l’auteur, le tabac nous inflige une saignée comparable à celle de la première guerre mondiale ». 
Et Martine Perez n’hésite pas à parler d’indécence à l’égard de ceux qui font du combat en faveur du tabac une lutte pour la liberté. Le tabagisme frappe essentiellement les populations les plus démunies. Il a nettement baissé chez les cadres passant de 36% à 27% entre 2000 et 2003, alors qu’il est remonté à 43% en 2008 chez les ouvriers.

Addiction des pauvres et des pays pauvres, le tabac nous confronte à d’autres incohérences. Et la journaliste santé n’y va pas par quatre chemins : « Les Français vont être indignés contre les laboratoires Servier et le Mediator responsables de 500 à 2000 décès en 33 ans mais ils vont s’accommoder du tabagisme. Alors, selon Martine Perez, un jour ou l’autre, la cigarette sera  prohibée. Mais ce n’est pas pour demain, lui répond son confrère de Libération. Et Eric Favereau de rappeler que François Hollande n’est pas partisan d’une interdiction ni même d’une augmentation des taxes sur les cigarettes. Le nouveau Président de la République veut seulement procéder à un prélèvement sur le chiffre d’affaires de l’industrie du tabac.

(1) « Interdire le tabac : l’urgence », Editions Odile Jacob

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité