Publicité

QUESTION D'ACTU

Téléphone portable : risque de cancer pour les utilisateurs intensifs


  • Publié 14.08.2014 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Sur le téléphone portable, les études se suivent et se ressemblent. Alors que l'expertise collective de l'Anses reconnaissait en octobre 2013 une possible augmentation du risque de tumeur cérébrale pour les utilisateurs intensifs, une nouvelle étude parvient à la même conclusion. Elle met en évidence une augmentation du risque de gliomes pour les gros utilisateurs de portable.


C'est une étude française, révélée par le Parisien, qui établit ce lien chez ceux qui téléphonent plus de 15 heures par mois. « Cette étude montre que le risque de contracter un gliome est multiplié par deux pour les utilisateurs de longue durée d'un portable », indique l'épidémiologiste Annie Sasco, dans les colonnes du Parisien. « Combien de preuves faudra-t-il avant qu'on ne lance de réelles mesures de protection, notamment pour les enfants qui commencent à utiliser un portable dès l'âge de 13 ans », s'insurge la présidente de l'association Priartem (Pour une réglementation des implantations d'antennes-relais de téléphonie mobile).


En octobre dernier, Marisol Touraine avait évoqué la possibilité d'interdire l'utilisation du téléphone portable... chez les moins de six ans. Dans la loi Grenelle II de 2010, un article ouvre la possibilité d’interdire certains produits aux plus jeunes. Autre moyen de prévenir le risque de tumeur au cerveau : l'utilisation du kit mains libres, préconisée par l'Anses. Mais, pour le moment, ces débuts de preuves scientifiques n'ont pas fait bouger les autorités. En Italie, la justice a déjà reconnu que l'utilisation intensive du portable était bien à l'origine du cancer d'un salarié. La collectivité est condamnée à lui payer sa pension d'invalidité. La peur de la judiciarisation fera peut-être bouger les lignes.

Cependant, il faut relativiser : ces premiers signaux scientifiques ne signifient pas que tous les utilisateurs intensifs de portables vont développer une tumeur du cerveau. Et heureusement, pour le moment, les Français utilisent en moyenne leur téléphone portable 2 heures 30 par mois, et pas 15 heures.

Première diffusion : 13 mai 2014

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité