Publicité

QUESTION D'ACTU

Le coeur des hommes


  • Publié le 12.03.2012 à 10h18
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans leur chasse effrénée aux gènes qui prédisposent à des maladies, des chercheurs viennent de faire une découverte importante : l’infarctus du myocarde pourrait être lié une variation génétique sur le chromosome Y, celui qui caractérise l’homme. Autrement dit, la fragilité coronaire serait transmise de père en fils. Publiés dans le Lancet et reprise dans le Figaro, ces travaux ont porté sur 3233 citoyens anglais, précise la journaliste Anne Prigent. Les scientifiques ont identifié deux haplotypes (1) dont l’un augmenterait de moitié le risque de maladie cardiaque. Une découverte, note le quotidien, qui pourrait expliquer pourquoi certains hommes fument, se moquent du cholestérol et vivront sans problème cardiaque alors que d’autres, sans facteur risque connu, feront un infarctus. Cette étude permettrait également de comprendre pourquoi les femmes font moins d’accident cardiaque.

Mais attention, préviennent les médecins, l’absence de gène de prédisposition ne signifie pas que le cœur ne craint rien. Le tabac, le mauvais cholestérol, l’obésité ou le diabète restent les principaux ennemis du cœur. Ces haplotypes, résume un  spécialiste, agiraient comme des amplificateurs des facteurs de risque. 


Alors, à quoi sert ce type de découverte ? « Nous ne devrions pas être laxistes avec les hommes protégés mais, au contraire, être plus exigeants avec ceux prédisposés aux maladies coronaires, rétorque le Pr Jean-Claude Deharo, cardiologue à Marseille. L’idée serait de faire baisser le taux de cholestérol chez ces hommes à des niveaux habituellement exigés après un infarctus. Cela suppose, rappelle la journaliste, de pouvoir développer des tests génétiques. « Mais nous en sommes encore loin », conclue-t-elle.

(1) Groupe d’allèles de gènes situés sur un même chromosome. Les allèles sont des gènes de même niveau sur les chromosomes d’une même paire.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité