Publicité

QUESTION D'ACTU

Un acteur nommé désir


  • Publié 27.02.2012 à 11h16
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour réussir dans le cinéma, un homme doit avoir une musculature importante, un visage carré et un calme à tout épreuve. Portrait robot dressé par Martine Perez dans le Figaro et qui ressemble étrangement à Jean Dujardin, The Artist de l’année. Sauf que ces caractéristiques n’ont rien à voir avec un chauvinisme de circonstance, non, ce profil hormonal du séducteur émane d’une très sérieuse étude finlandaise. Des chercheurs, rapporte le quotidien, ont demandé à un groupe de 94 étudiantes de Lettonie d’examiner la photo de 74 jeunes hommes et d’attribuer une note en fonction de l’attirance qu’ils suscitaient.
Dans le même temps, les jeunes gens se sont soumis à un dosage de testostérone, de cortisol ainsi qu’à une évaluation de leur système immunitaire. Verdit des scientifiques, les hommes dont le système immunitaire est le plus puissant avec des taux de testostérone élevés sont ceux qui ont fait craquer les jeunes étudiantes. En revanche, précise Martine Perez, le cortisol, hormone associée au stress, s’est avéré plutôt bas chez les séducteurs. Avec cette découverte, une énigme est enfin levée : Woody Allen n’a aucune chance aux Oscars dans la catégorie meilleur acteur.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité