Publicité

QUESTION D'ACTU

Compléments alimentaires : dans la cible de Bruxelles


  • Publié 03.12.2013 à 09h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Ils nous promettent de capter nos graisses, de brûler nos calories ou de couper notre faim, et cela, en avalant une simple gélule. Les fabricants de compléments alimentaires nous attirent avec leurs slogans miracles mais, dans les faits, ils ne tiennent pas leurs promesses.
C’est ce qui ressort de documents de l'autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) que Le Parisien a pu consulter. Si certains de ces produits ont quelques propriétés, « une majeure partie ne présente aucune garantie de résultat. Et doivent donc être exclus de la catégorie "complément alimentaire" », résume le journaliste, Sébastien Ramnoux.

Et plusieurs députés européens, comme Michèle Rivasi, se battent depuis des années contre ces allégations mensongères. « Les amincissants représentent un marché énorme pour les industriels, mais ils sont trop souvent présentés comme des traitements, voire des médicaments, ce qui est une tromperie », souligne-t-elle.
Cette bataille a donné quelques résultats, l’appellation « complément alimentaire » doit répondre aujourd’hui à plusieurs exigences. Mais les fabricants ont trouvé la parade en s’engouffrant « dans une faille règlementaire qui frise l’absurde », écrit le journaliste. Les laboratoires commercialisent leurs produits dans la catégorie « dispositif médical ». Ils sont alors tenus de rendre des comptes uniquement sur les conditions de sécurité (fabrication, nocivité) et pas sur l’efficacité des comprimés.

Or, remarque l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), « un dispositif médical devrait avoir une finalité santé, ce qui est loin d’être le cas », notamment pour les produits amincissants. Mais la donne pourrait changer, croit savoir le quotidien : « Alertée, l’Europe semble se mobiliser et s’apprête à renforcer sa réglementation ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité