Publicité

QUESTION D'ACTU

Sport : plus de visite médicale annuelle ?


  • Publié 02.12.2013 à 09h49
  • |
  • |
  • |
  • |


Plus longue, mais moins souvent. C’est la réforme que devrait proposer Valérie Fourneyron concernant la visite médicale pour l’obtention d’un certificat médical d’aptitude au sport. 15, 5 millions de Français se sont rendus chez leur médecin l'an dernier avant  de s'époumoner dans leurs clubs.
Selon des informations recueillies par Europe 1 auprès de la ministre des Sports, cette visite chez le médecin serait réalisée tous les deux ans pour les jeunes et tous cinq ans pour les adultes de moins de 40 ans en bonne santé. Mais elle sera « beaucoup plus complète », précise la journaliste. Prise de tension, électrocardiogramme, l’examen devrait durer une trentaine de minutes. Entre les visites, les sportifs en club devront remplir un questionnaire.

Inciter les jeunes à pratiquer une activité sportive sans peser sur les comptes de la Sécurité sociale, l’objectif de l’exécutif est clairement affiché. « Le passage annuel ne satisfait ni le sportif, ni le médecin, ni la Sécurité sociale », argumente la ministre au micro d’Europe 1.

« Avec ces mesures, beaucoup de sportifs risquent aussi de perdre tout contact avec un professionnel de santé », objecte le président de la FMF, un syndicat de médecins libéraux. Pour Jean-Paul Hamon, cette visite permet, au contraire, de vérifier l’état de santé général de la personne et de recommander si nécessaire une prise de sang. « Une mauvaise idée » résume-t-il, en particulier pour les jeunes. « Une visite annuelle, quand on est adolescent, qu'il y a la croissance, cela nous permet de vérifier le dos, et de voir l'enfant au moins une fois par an ».

Un débat sur lequel la ministre de la Santé ne s’est pas encore prononcée publiquement. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité