Publicité

QUESTION D'ACTU

Une banque pour cellules souches


  • Publié 27.09.2013 à 09h41
  • |
  • |
  • |
  • |


Il existe des banques du sang, de sperme, de tissu et maintenant une banque… de cellules souches. C’est l’annonce faite hier par une société de biotechnologie française, Cellectis, et reprise par Le Parisien. L’intérêt d’une telle initiative est simple, sur le papier en tout cas. En effet, la reprogrammation de cellules souches en cellules du foie, du cœur ou encore du sang est aujourd’hui possible. Reste à prouver que ces cellules reprogrammées, une fois greffées, puissent soigner un organe malade. Qu’à cela ne tienne : la société Cellectis propose, comme l’explique la journaliste du quotidien de « mettre le tout au frais, plongé dans les -180°C d'un bain d'azote liquide, et puis attendre... l'espoir que l'on ait tellement progressé dans la voie de la médecine régénérative qu'en cas de maladie du coeur dans quelques années, vous pourriez peut-être ressortir vos cellules, les faire reprogrammer et les tendre au médecin pour qu'il vous guérisse avec une greffe. »

Evidemment, cette assurance sur l’avenir a un coût : 60 000 $ ! De quoi faire bondir la communauté scientifique. D’autant qu’au-delà de l’aspect financier, la proposition de Cellectis est hors la loi. Comme le souligne Le Parisien, « le prélèvement pour soi-même est interdit, de même s'il n'a pas d'indication thérapeutique immédiate. Impossible donc de monter une biobanque en France. » Emmanuelle Prada-Bordenave, la directrice générale de l’Agence de la biomédecine, interrogée dans les colonnes du quotidien réagit vivement : « Qu'une société, par ailleurs en pointe sur la recherche biocellulaire, se lance là-dedans quitte à se décrédibiliser me paraît incompréhensible. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité