Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé : les mutuelles limitent les hausses des tarifs à 3 %


  • Publié 24.09.2013 à 09h27
  • |
  • |
  • |
  • |


Elle était feutrée, elle va devenir agressive. La guerre des complémentaires (assureurs et mutuelles) sur le secteur de la santé a pris depuis hier une autre tournure. En annonçant la généralisation du tiers payant chez le généraliste dans le cadre de sa stratégie nationale de santé, Marisol Touraine a ouvert la grande porte aux organismes complémentaires.
Sur le terrain de la médecine de ville (hors hôpital), ils peuvent faire désormais jeu égal avec l’Assurance maladie. Cette dernière ne prenant en charge que 50 % des dépenses de santé des ménages, elle laisse le champ libre à ces opérateurs privés ou mutualistes. Avec à la clé une bataille des prix et des offres attractives.

Le président de Mutualité française, Etienne Caniard, ne s’y est pas trompé en annonçant dès ce matin dans le journal les Echos que les tarifs devraient augmenter de 2,5 % à 3 % en 2014, marquant ainsi un arrêt « après les hausses importantes connues ces dernières années ». Celui qui est à la tête de 500 mutuelles santé et de 38 millions d’adhérents se dit rassuré par les déclarations de la ministre de la Santé.
Marisol Touraine ayant écarté toute nouvelle taxe ou déremboursement, les hausses des tarifs des mutuelles se limiteront à l’évolution des coûts de la santé. Au passage, le numéro 1 de la Mutualité se dit favorable à la mise en place du tiers payant chez le généraliste et espère même pouvoir le généraliser avant 2017, date fixée par la ministre de la Santé.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité