Publicité

QUESTION D'ACTU

Des détecteurs de plomb suspectés dans des cancers


  • Publié 15.07.2013 à 10h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour détecter la présence de plomb dans la peinture des murs de nos appartements, les diagnostiqueurs utilisent des analyseurs à source nucléaire. Mais selon des informations parues aujourd’hui dans le Parisien, « ces pistolets de détection seraient à l’origine de cancers, notamment de leucémies, chez leurs utilisateurs ». La lutte contre le saturnisme pourrait engendrer des effets pervers gravissimes, résume le journaliste Sébastien Ramnoux.

Tout commence en 2006 quand la loi oblige les professionnels à faire un diagnostic sur plusieurs couches. Les anciens appareils sont remplacés par de plus puissants utilisant l’énergie nucléaire. 4000 seraient circulation. En 7 ans, 9 diagnostiqueurs ont été victimes de leucémie ou de cancer, dont 4 sont décédés. Aucune relation de cause à effet n’a été établie à ce jour, mais les témoignages de victimes publiés dans les colonnes du quotidien sont troublants. « Je me rappelle qu’il tenait toujours son appareil calé contre son flanc droit, relate le frère d’une victime. Il est mort d’un cancer du pancréas. A l’hôpital, les médecins étaient sûrs que c’était à cause de la machine ».

Interrogés par le journal, les constructeurs et distributeurs d’analyseurs se veulent rassurants. Et s’abritent derrière l’homologation de l’Autorité de sûreté nucléaire (Asn) pour rejeter tout risque. L’Asn délivre effectivement des certifications et recense les appareils en circulation. Mais elle effectue très peu de contrôles (24 en 2012) et perd leur trace lorsqu’ils sont perdus ou volés. Même discours du côté des autorités, même si, selon le journaliste, un groupe de travail a été constitué sur le sujet à la Direction générale de la santé.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité