Publicité

QUESTION D'ACTU

Des médecins sur la piste de l'infertilité masculine


  • Publié 19.05.2013 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les causes ne sont pas clairement identifiées mais les résultats sont là : la production de spermatozoïdes aurait diminué de 32% entre 20 ans. Entre 2 % et 4% des hommes souffriraient de stérilité. Environnement, mode de vie, alimentation, les chercheurs explorent toutes les pistes sans pouvoir désigner le ou les coupables. Mais ce mystère pourrait être levé, nous apprend le Parisien dans son édition dominicale, grâce à des équipes de médecins nucléaires de l’Institut Claudius Regaud et des spécialistes de la reproduction du CHU de Toulouse.
Un essai clinique doit démarrer l’an prochain et se prolonger jusqu’en 2016 dans 4 villes françaises (Toulouse, Lille, Bordeaux et Rouen) auprès de  150 hommes stériles. Financée à hauteur de 350 000 euros par le ministère de la Santé, précise le quotidien, cette étude va s’appuyer sur le TEP Scan. Cet appareil d’imagerie, déjà utilisé dans le cancer, permettra de visualiser les anomalies cliniques caractéristiques de l’infertilité.Ces clichés seront confrontés avec les résultats des biopsies testiculaires réalisées sur les hommes inclus dans l’étude.

A long terme, ce travail pourrait avoir d’autres applications. Par exemple, protéger la fertilité des hommes qui subissent des chimiothérapies. La durée d’infertilité  pouvant varier de 1 à 15 ans suivant les hommes, les médecins pourraient, grâce à ces travaux, mieux évaluer la nécessité d’avoir recours à la cryoconservation dans la perspective d’une fécondation in vitro.


Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité