Publicité

QUESTION D'ACTU

Les biologistes défendent les labos de proximité


  • Publié le 17.04.2013 à 09h59
  • |
  • |
  • |
  • |


Fermés. Pour protester contre les baisses des tarifs décidées par les pouvoirs publics, les biologistes ont décidé d’organiser ce mercredi une journée… portes fermées. La presse régionale se fait largement l’écho de ce mouvement « Touche pas à mon labo » dont la pétition a été signée par 500 000 patients. « Cette baisse des tarifs étrangle les laboratoires, pour les contraindre plus ou moins à disparaître, fermer des sites, et par conséquent réduire l'offre »,  explique un pharmacien-biologiste au quotidien la Dépêche. « Nous serons contraints de réduire le nombre de labos de proximité ». Un autre biologiste fait le compte. C’est la 7e année consécutive que les tarifs baissent jusqu’à 50 % pour certaines analyses.

En fait, ces spécialistes redoutent que le gouvernement installe de manière insidieuse un système à l’allemande avec 400 laboratoires au lieu de 4.000 aujourd’hui. « On va passer de labos de proximité à des usines à analyses qui ne reçoivent pas le public », martèle ce professionnel. Pour lui, les ingénieurs vont remplacer les médecins à la tête des laboratoires. Ils seront aux mains des groupes financiers et le service médical rendu aux patients s’en trouvera altéré. Au passage, la profession adresse un message au gouvernement : ce sont 8.000 emplois qui seraient menacés par la restructuration de ce secteur.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité