• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Les médecins récompensés par l'assurance maladie



  • Publié le 12.04.2013 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Certains l’ont déjà reçu, d’autres surveillent leur boîte aux lettres. L’événement est rare, les médecins vont percevoir un chèque de 3.746 euros en moyenne signé de l’assurance maladie. Les « meilleurs élèves », 10 % des effectifs, toucheront même autour de 9.000 euros.  Instauré au 1er janvier 2012, rappelle Laetitia Clavreul dans le Monde, ce nouveau système de rémunération sur « objectif de santé publique » devrait « inciter les généralistes à améliorer leur pratique ». Au passage, ce système de rémunération à la performance écorne l’une des règles fondamentales de la médecine libérale, le paiement à l’acte. Mais entre les principes et les espèces trébuchantes, seuls 6 % des généralistes ont choisi la première option.
En échange de cette récompense, les médecins devaient à la fois rationaliser leur suivi des patients et gagner des points en matière de prévention. 29 indicateurs leur étaient proposés.
Ainsi, 73 % des médecins justifient d’un équipement pour tenir des dossiers informatisés et 87 % affichent leurs honoraires de consultation, relève le quotidien.
Le bilan semble plus contrasté pour la prévention. Par exemple, les 3 à 4 dosages d’hémoglobine glyquée par an pour les diabétiques ont bien progressé (+6 %). Les prescriptions d’antibiotiques chez les 16 à 65 ans ont, eux, baissé de 3 %.

Mais d’autres indicateurs, et non des moindres, n’ont pas bougé ou ont même baissé. Les dépistages du cancer du sein et du col de l’utérus n’ont pas connu d’amélioration, la couverture vaccinale pour les populations cibles n’a pas progressé et la surprescription de psychotropes aux personnes âgées n’a pas été enrayée.

Des pratiques variables et de fortes disparités géographiques. La Corse du sud a réduit les prescriptions d’antibiotiques de 9 % quand en Guyane, elles augmentaient de 12 %.

Si cette première année de mise en route de la rémunération à la performance n’a pas été marquée par un changement radical des comportements, l’assurance maladie se dit néanmoins satisfaite et rappelle que l‘amélioration globale de 1 % d’un indicateur signifie que 30.000 patients ont un meilleur suivi.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES