Publicité

QUESTION D'ACTU

Objets connectés : piège mortel au volant


  • Publié 11.08.2017 à 09h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Le tiercé perdant a changé. Ce n’est plus l’alcool, mais bien les objets connectés qui sont considérés comme les plus meurtriers sur la route. La vitesse arrive en 3e position, selon le 4e baromètre européen établi par l’Institut Ipsos pour la Fondation Vinci Autoroutes. 12 000 Européens issus de onze pays ont été interrogés sur leurs habitudes de conduite au volant.

C’est donc l’inattention au volant qui est massivement dénoncée. « Toutes les études menées depuis plusieurs années révèlent, en effet, que l’on quitte de plus en plus souvent la route des yeux pour envoyer des mails, répondre à des SMS, programmer son GPS », rappelle Angélique Négroni dans Le Figaro.

Un piège mortel, estiment 75 % des Hollandais et plus de 50 % des Français. Pourtant, cette prise de conscience ne se traduit pas au volant. Un quart des Européens s’occupe des messages, un tiers (39 %) paramètre son GPS ou téléphone sans kit mains libres (32 %).

Le baromètre évoque aussi les autres infractions commises sur la route. A commencer par la ceinture de sécurité. Un Européen sur cinq omet de l’utiliser alors qu’elle est en cause dans un décès sur cinq sur la route. Viennent ensuite les spécificités nationales. Si les Suédois concèdent leur goût prononcé pour la vitesse (93 %), si les Italiens oublient le clignotant (60 %), les Français, eux, admettent ne pas respecter les distances de sécurité (76 %).

D’ailleurs, selon le quotidien, notre pays reste « un élève médiocre » dans l’Union européenne en matière de sécurité routière. Le taux de mortalité y est de 54 par million d’habitants contre 50 dans l’UE.

Initialement publié le 7 avril 2017

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité