Publicité

QUESTION D'ACTU

Sida: un vaccin curatif testé sur 48 séropositifs


  • Publié 29.01.2013 à 10h35
  • |
  • |
  • |
  • |


A Marseille, c’est l’effervescence et le journal La Provence annonce la nouvelle avec fierté. 48 volontaires, tous séropositifs, vont recevoir les premières injections du vaccin mis au point, par le laboratoire de biologie structurale de la Timone dirigé par le Dr Erwann Loret. La presse la surnomme déjà la molécule anti-sida.
Déjà testé avec succès chez l'animal, explique le quotidien régional, ce vaccin curatif, sera injecté à trois reprises aux volontaires. Le protocole, qui se déroule sur une année, doit déterminer la dose de vaccin la plus efficace chez l'homme. Les tests démarreront dans quelques jours au service des maladies infectieuses de la Conception, piloté par le Dr Isabelle Ravaux.

Pour l’équipe marseillaise, cette nouvelle étape est le fruit de plus de dix ans de recherche. En 2001, le Dr Erwann Loret découvre une famille de molécules, les TDS. Elles s’attaquent aux protéines virales TAT que libère le virus du sida. Ces protéines empêchent le système de nettoyer les cellules infectées.

C’est ce qui s’est produit chez le singe. Sept d’entre eux ont été vaccinés avec les molécules  TDS avant de recevoir, un an plus tard, un virus hybride entre le VIH et le sida du singe. Aucune cellule infectée n’a été détectée par la suite.

Si le premier essai est concluant chez l’homme, un deuxième devrait inclure 80 personnes. Ensuite, des tests de toxicité et de tolérance devront être conduits avant que soit déposé un dossier d’autorisation sur le marché. Une commercialisation ne serait pas envisageable avant quatre à cinq ans. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité