Publicité

QUESTION D'ACTU

AVC : du bac à shampoing aux urgences


  • Publié 13.12.2016 à 17h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour réduire les risques d’accident vasculaire cérébral (AVC), vous saviez déjà qu’il fallait équilibrer votre alimentation et essayer d’avoir une activité physique régulière. Plus récemment, on a appris qu’il serait plus sûr d’éviter les zones où la pollution atmosphérique sévit. Mais faudrait-il aussi éviter d’aller chez son coiffeur ? C’est ce que certains ne manqueront pas de se demander après avoir pris connaissance de l’histoire de Dave Tyler, relatée par le site du Huffington Post.

Âgé de 45 ans, Dave habite Brighton en Angleterre. Et son coiffeur viendrait de lui verser 90 000 livres sterling d’indemnités. Un montant conséquent, qui s’explique par le fait que 5 ans après sa dernière visite chez le coiffeur, Dave vit encore avec des séquelles. Pas d’erreur de manipulation de ciseaux en cause, encore moins de brûlure au sèche-cheveux. C’est au bac à shampoing que le drame s’est en fait noué. A l’insu de tous les protagonistes.

C’est en pleine forme et sur ses deux jambes que Dave est en effet sorti de son rendez-vous. Satisfait ou non de sa nouvelle coupe, ça, l’histoire ne le dit pas. Mais deux jours plus tard, en pleine réunion, le père de famille d’effondre et est transporté en urgence à Londres, à l'hôpital national de neurologie et de neurochirurgie. Là, il se voit poser une question déconcertante : « Êtes-vous allé récemment chez le coiffeur ? ».

Face à ce jeune quadra en pleine santé, qui ne présentait a priori pas de facteurs de risque d’AVC, les médecins britanniques suspectent être en présence d’un cas de « syndrome du coiffeur » ! La position très particulière du cou sur le bac à shampoing pourrait en effet être à l’origine d’accidents vasculaires cérébraux ischémiques. La flexion du cou, parfois prolongée, peut en effet exercer une pression trop forte sur une des artères irriguant le cerveau. La formation d’un caillot sanguin peut également être à l’origine de l’AVC.

Amateurs de massages capillaires, rassurez-vous, les cas restent rares. Trois seraient connus à ce jour. Il peut cependant être prudent lors de votre prochain passage au bac de vérifier que vous êtes correctement installé, et ne pas hésiter à ajuster votre position pour être le plus confortable possible. Une serviette roulée entre le bac et votre cou permettra également de le protéger. C'est d'ailleurs pour ne pas avoir suffisamment protégé son client que le coiffeur de Dave Tyler aurait été condamné, selon le Times.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité