Publicité

QUESTION D'ACTU

Un quart des Français souhaite l'interdiction du tabac


  • Publié 15.11.2016 à 12h55
  • |
  • |
  • |
  • |


Le Moi(s) sans tabac serait-il en train de faire des émules ? C’est en tout cas ce que suggère un sondage de l’institut CSA réalisé pour le quotidien Direct Matin. Après avoir passé novembre « sans » tabac, plus d’un Français sur quatre se verrait bien vivre dans un pays où la cigarette serait tout bonnement bannie !

 

Si les non-fumeurs sont un peu plus nombreux – 27 % – à soutenir l’interdiction pure et simple du tabac, l’écart n’est pas aussi grand qu’on pourrait l’imaginer. Selon Jérémie Piquandet, directeur de clientèle au pôle Society chez CSA, il existerait désormais dans l’Hexagone un réel consensus contre le tabac. « Les Français, de plus en plus préoccupés par leur santé, (ils) sont prêts à envisager cette mesure extrême et, évidemment, infaillible », explique-t-il.

 

Pour soutenir la lutte contre le tabagisme, les Français prônent également l’augmentation des prix des cigarettes et du tabac à rouler. Une politique mise en place depuis plusieurs années, et qui a conduit, rappelle Direct Matin, à un doublement du prix du paquet depuis 2000. Taper au portefeuille est une mesure testée dans plusieurs pays, avec un succès confirmé. Des experts suggèrent qu’il reste encore du chemin à faire en France, et qu’il faudrait atteindre les 10 euros par paquet pour voir un effet notable sur le tabagisme des Français.

 

Les fumeurs se montrent, eux, plus convaincus par un renforcement de l’aide au sevrage. Près de quatre sur dix souhaiteraient un remboursement total des substituts nicotiniques. La ministre de la Santé vient de faire un premier pas dans ce sens, puisqu’elle a élargi le forfait de 150 euros à tous les fumeurs. Jusqu’ici, il était, pour beaucoup, plafonné à 50 euros.

 

Le sondage n’indique pas le sentiment des Français sur l’efficacité du paquet neutre, qui sera généralisé à partir de ce dimanche. Mais là encore, les expériences des pays étrangers semblent plutôt positives. De même, une étude publiée cette semaine indiquait que les photos choc apposées sur les paquets avaient un réel effet sur la consommation de tabac. Pourtant, selon les personnes interrogées, éradiquer la cigarette des films, livres et publicités n’aurait aucune efficacité. Un résultat qui indique peut-être un décalage entre notre perception et l’influence réelle de notre environnement sur nos comportements.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité