Publicité

QUESTION D'ACTU

Endométriose : l'éducation sanitaire passe par l'école


  • Publié 19.08.2016 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Briser un tabou et réduire les retards de diagnostic. Bien souvent, les campagnes d’éducation sanitaire qui visent certaines maladies méconnues ont pour objectif de faire connaître au plus grand nombre la souffrance des patients concernés. Mais cette prise de conscience a, dans bien des cas, un impact limité.
C’est le cas de l’endométriose, qui touche deux millions de femmes en France. Certaines se tordent de douleur au moment des règles et sont pourtant victimes au mieux d’indifférence, au pire de suspicion quant au bien-fondé de leurs plaintes.

Cette double peine est particulièrement aiguë à l’école. "Simulatrice", "menteuse", "va t’allonger, ça va passer", les jeunes filles atteintes sont victimes de quolibets, plus cruels les uns que les autres, rapporte Florence Méréo dans Le Parisien. Et pourtant, de plus en plus d’adolescentes en souffrent.

Pour mettre un terme durable à cette situation, la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, doit signer ce lundi une convention avec l’association Info Endométriose pour promouvoir l’information sur cette maladie dans les collèges et les lycées, nous apprend la journaliste. Les élèves, les enseignants et le personnel éducatif recevront des affiches et des brochures pour lever les tabous. Les infirmières scolaires seront formées et les professeurs d’’éducation physique sensibilisés à ce handicap.

Seul bémol, relevé par certains syndicats : « On arrive à des déserts médicaux dans le système scolaire, confie au quotidien Laurent Escure, secrétaire général du syndicat Unsa-Education. Nous avons perdu en dix ans la moitié de nos médecins ».

Première diffusion : le 27 juin 2016

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité