Publicité

QUESTION D'ACTU

Suède : l'étiquetage du Coca-Cola Life devra être modifié


  • Publié 15.06.2016 à 18h45
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est un revers pour le plus grand fabriquant de cola de la planète. La justice suédoise n’aura pas cédé au « green marketing » de Coca-Cola. Dans un jugement rendu ce lundi, la cour d’appel de Stockholm a considéré que le slogan accolé à la version « Life » du célèbre soda était trompeur pour les consommateurs, relate Europe 1.

 

Light, Zéro, Cherry… les déclinaisons du soda, inventé à la fin du 19e siècle par John Pemberton, ne manquent pas. La boisson, initialement baptisée French Wine Coca ( !), ne contient plus d’extraits de feuilles de coca depuis bien longtemps mais pour beaucoup de nutritionnistes elle représente, comme toutes les autres boissons sucrées, une des causes de l’épidémie d’obésité qui touche aujourd’hui toute la planète, pays émergents compris. Pour redorer son blason et échapper aux critiques, le géant d’Atlanta, a donc dès le début des années 1980 développé une version édulcorée de sa boisson, pour le plus grand plaisir des aficionados de la marque. La version light ciblait principalement les femmes, il suffit pour s’en convaincre de revoir les publicités sur la fameuse « pause Coca-Cola light »…

Mais les années passant, et les études se succédant sur les méfaits des boissons sucrées, ces messieurs ont aussi commencé à s’interroger sur leur consommation. Qu’à cela ne tienne : la version « Zéro » est née, un Coca-Cola sans sucres mais pour les hommes, avec un habillage noir.
Mais l’époque était aussi aux travaux de recherche sur les édulcorants. L’aspartam est entré dans le collimateur de plusieurs associations de consommateurs, médecins et chercheurs, qui dénonçait les dangers de l’édulcorant, présent dans de nombreux produits de consommation courante.

C’est alors qu’est apparue la version Life du soda, au cœur de la procédure en justice en Suède. En août 2015, le tribunal administratif avait demandé à Coca-Cola de modifier le slogan présent sur le produit, « sucré à partir de sources naturelles ». Et le naturel c’est justement l’argument sur lequel repose tout le marketing de ce soda apparu en 2015, pour relancer les ventes de cola qui subissaient un léger essoufflement.
Pour que le message soit clair, fini le rouge et blanc, toujours présents jusqu’ici sur les emballages, place au vert … et à une petite feuille ! Dans cette version « verte » plus d’édulcorants artificiels mais du sucre et des extraits de stévia. La plante d’Amérique du Sud est utilisée depuis plusieurs années pour se substituer à l’aspartam, même si son goût de réglisse pose bien des problèmes à de nombreux industriels pour l’intégrer dans leurs formules sans dénaturer le goût de leurs boissons.

La stévia est une plante mais les extraits utilisés, des glycosides de stéviol, « n'apparaissent pas comme purs par nature, mais sont obtenus par des processus chimiques » a tranché la Cour d’appel de Stockholm. Coca-Cola devra donc se passer de l’adjectif « naturel » pour vanter les mérites de son dernier-né. A quelques semaines des JO, donc le géant d’Atlanta est depuis longtemps un des sponsors principaux, nul doute que la marque saura développer une nouvelle stratégie pour rassurer ses fans…

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité