Publicité

QUESTION D'ACTU

Cataracte : la révolution de la chirurgie


  • Publié 16.08.2016 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Où sont-elles ? C’est sans doute l’objet le plus familier et nous passons le plus clair de notre temps à le chercher. Les lunettes, en particulier, pour ceux qui n’ont pas grandi avec, sont un véritable cauchemar quotidien.
Depuis plusieurs années, les lentilles de contact représentent, dans certains cas, une alternative mais elles demandent soin et rigueur pour éviter les complications.

Mais c’est bien avec la chirurgie que les progrès les plus spectaculaires ont été réalisés. Cataracte, glaucome, myopie, hypermétropie, astigmatisme et presbytie, rien ne résiste au bistouri du chirurgien.
700 000 personnes en bénéficient chaque année pour la cataracte. « La technique consiste dans un premier temps à inciser la cornée, puis à ouvrir une petite fenêtre dans l'enveloppe du cristallin pour y introduire une sonde à ultrasons qui le désagrège afin d'en aspirer le contenu », explique Anne Lefèvre-Balleydier dans Le Figaro. Et les résultats sont là. Dans 90 à 95 % des cas, les patients retrouvent une acuité visuelle supérieures à 5/10e.

Dans d’autres cas, notamment pour la presbytie, des techniques d’implant ou de chirurgie par laser pourront être proposées.

Alors que les spécialistes réalisent de plus en plus d’interventions sur mesure, les risques et les complications deviennent insignifiants. Mais surtout, la révolution de la chirurgie oculaire n’a plus de limite d’âge ou presque. Très souvent lourdement handicapées par des problèmes de vue, les personnes âgées peuvent en bénéficier. Celles en tout cas qui peuvent se payer ce type d’opération ; la prise en charge par l’Assurance maladie est souvent insuffisante.

 

Première publication le : 30 mai 2016

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité