Publicité

QUESTION D'ACTU

AP-HP : des chirurgiens quittent le navire


  • Publié 14.03.2016 à 09h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Ce n’est pas une hémorragie mais la fuite peut cacher un malaise, voire une maladie plus grave. En trois ans, 57 chirurgiens on décidé de quitter l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) pour aller exercer dans des structures voisines ou à l’étranger. Et la tendance s’accentue, révèle le journal Le Monde. 15 démissions en 2013, 19 en 2014, et 23 sur les neuf premiers mois de 2015. Dans le même temps, l’activité chirurgicale de l’AP-HP a connu une baisse de 0,2 % entre 2014 et 2015.

Autrement dit, l’une des disciplines phare du fleuron de l’hospitalisation française serait malmenée. « Ces départs doivent être vus comme un signal d'alarme », confie au quotidien le Pr Laurent Hannoun, chirurgien à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière et auteur d’un rapport interne présenté la semaine passée. Selon ce spécialiste, l’excellence de l’institution n’est pas menacée.

Mais le modèle proposé par les CHU serait, lui, à revoir. Incapables de rivaliser avec les salaires proposés dans le secteur privé, les CHU ont proposé depuis plus de 50 ans aux élites médicales « d’exercer une activité variée et valorisante ». En se partageant entre la clinique, la recherche et l’enseignement, les praticiens du public participaient aux conquêtes de la médecine et à son rayonnement international.

Mais aujourd’hui, les contraintes administratives, les dysfonctionnements quotidiens dans les services, l’opacité des nominations des chefs de service, et plus largement, le poids de l’administration ont transformé les nobles missions de l’hôpital en routine et frustrations.

Le patron de l’AP-HP ne s’est pas trompé sur le diagnostic en évoquant « un nouveau contrat » dans lequel les chirurgiens retrouvent « le bonheur au bloc ». Mais Martin Hirsch prévient d’emblée. Cette recomposition se fera dans le cadre de regroupements d’activité au sein des hôpitaux.  

Du bonheur, oui, mais avec une cure d’amaigrissement !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité