Publicité

QUESTION D'ACTU

Tabagisme : encore 20 % des Françaises enceintes fument


  • Publié 17.12.2015 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Le paquet neutre parviendra-t-il à faire baisser le nombre de fumeuses en France ? Alors que la loi Santé devrait être adoptée ce jeudi par l’Assemblée nationale, les chiffres avancés par le Parisien dans son édition du jour montrent l’urgence de s’attaquer au tabagisme des femmes. Si près d’un tiers des Françaises sont aujourd’hui fumeuses, un chiffre semble encore plus inquiétant : une femme enceinte sur cinq continue de fumer durant sa grossesse.

 

Comme le rappelle le quotidien, à l’instar des boissons alcoolisées, les paquets de cigarettes se sont parés depuis cet été d’un petit pictogramme censé rappeler que tabac et grossesse ne font pas bon ménage. Une mesure dont on peut cependant douter de son efficacité.

Bien entendu, informer, encore et toujours, est essentiel. Les méfaits du tabac sur le fœtus sont connus de longue date, mais chaque mois, de nouvelles études démontrent que cet impact est plus important et durable que ce que l’on avait pu imaginer. Beaucoup de travaux publiés ces dernières années ont notamment insisté sur les méfaits à long terme pour les enfants des fumeuses. On sait même aujourd’hui que les risques d’asthme augmentent, quand la grand-mère maternelle a elle-même fumé !

 

Mais l’enjeu ne se réduit pas à déverser sur les futures mères des monceaux de résultats scientifiques. Parmi elles, beaucoup culpabilisent, car elles sont bien conscientes des risques qu’elles font courir à leur enfant, sans toutefois parvenir à cesser de fumer.

Comment donc aider efficacement ces fumeuses à décrocher ?

Actuellement, les femmes enceintes bénéficient d’un coup de pouce de 150 € pour couvrir l’achat de substituts nicotiniques. Cette approche n’est cependant pas toujours suffisante. Une petite étude française publiée en 2014 avait ainsi montré que seules 5 % des fumeuses étaient parvenues à décrocher avec cette méthode.

 

Peut-être la France devrait-elle s’inspirer des stratégies adoptées, avec un certain succès, par ses voisins britanniques. Le Royaume-Uni n’a ainsi pas hésité à mettre en place des programmes d’incitation financière pour soutenir les femmes enceintes dans leur combat contre le tabac. A raison de plusieurs centaines de livres sterling, distribuées sous forme de bons d’achat, le dispositif semble efficace : 20 % des fumeuses ont arrêté la cigarette durant leur grossesse, et 15 % n’avaient pas repris, un an plus tard.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité